• La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid.
    Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ?
    Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire.

    La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale.

    Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité.

    "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes.

    L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays".

    La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes".

    Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines.

    Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid. Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ? Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire. La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale. Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité. "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes. L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays". La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes". Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines. Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    J'aime
    J'adore
    2
    0 Commentaires 0 Partages 61 Vues
  • La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid.
    Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ?
    Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire.

    La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale.

    Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité.

    "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes.

    L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays".

    La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes".

    Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines.

    Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid. Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ? Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire. La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale. Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité. "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes. L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays". La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes". Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines. Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    J'aime
    J'adore
    2
    0 Commentaires 0 Partages 226 Vues
  • Mensonges et fraudes du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat : Les scientifiques du GIEC parlent

    Les médias de masse et le GIEC, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat nous disent sans cesse que plus de 97% des scientifiques sont convaincus de l'origine humaine du changement climatique. Mais est-ce bien la vérité ? Dans cette émission, d'anciens scientifiques du GIEC prennent la parole et parlent clairement.

    De Kla tv

    Vidéo doublée en français :
    https://vk.com/video698172927_456241325
    ou (extrait) :
    https://twitter.com/i/status/1755171254716219649
    Mensonges et fraudes du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat : Les scientifiques du GIEC parlent Les médias de masse et le GIEC, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat nous disent sans cesse que plus de 97% des scientifiques sont convaincus de l'origine humaine du changement climatique. Mais est-ce bien la vérité ? Dans cette émission, d'anciens scientifiques du GIEC prennent la parole et parlent clairement. De Kla tv Vidéo doublée en français : https://vk.com/video698172927_456241325 ou (extrait) : https://twitter.com/i/status/1755171254716219649
    0 Commentaires 0 Partages 109 Vues
  • ✍️ Les techniques de manipulation étant connues et répertoriées, le rejet de ce qui est “servi” comme information par les médias dominants est tel, qu’il peut-être amusant d’imaginer quelques remèdes à cette situation… Une tribune de M.-M. Monnin. 👇  
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/l-arcom-le-conseil-d-etat-et-l-information-distribuee-aux-citoyens
    ✍️ Les techniques de manipulation étant connues et répertoriées, le rejet de ce qui est “servi” comme information par les médias dominants est tel, qu’il peut-être amusant d’imaginer quelques remèdes à cette situation… Une tribune de M.-M. Monnin. 👇   https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/l-arcom-le-conseil-d-etat-et-l-information-distribuee-aux-citoyens
    WWW.FRANCESOIR.FR
    L’Arcom, le Conseil d’Etat et l’information distribuée aux citoyens | FranceSoir
    TRIBUNE - La décision du Conseil d’Etat (n° 463162 du 13 février 2024) rendue sur le recours de l’association Reporters sans frontières peut être commentée – comme c’est l’habitude – comme l’on veut.
    0 Commentaires 0 Partages 120 Vues
  • Censure de chaînes Telegram jugées «prorusses» : «On est au-delà de l’État de droit»

    Dans la foulée de ce rapport et à quelques jours du deuxième anniversaire du conflit en Ukraine, les attaques visant les médias critiques à l’égard de la politique étrangère française s’accumulent.

    https://reseauinternational.net/censure-de-chaines-telegram-jugees-prorusses-on-est-au-dela-de-letat-de-droit/
    via @Réseau International
    Censure de chaînes Telegram jugées «prorusses» : «On est au-delà de l’État de droit» Dans la foulée de ce rapport et à quelques jours du deuxième anniversaire du conflit en Ukraine, les attaques visant les médias critiques à l’égard de la politique étrangère française s’accumulent. https://reseauinternational.net/censure-de-chaines-telegram-jugees-prorusses-on-est-au-dela-de-letat-de-droit/ via @Réseau International
    RESEAUINTERNATIONAL.NET
    Censure de chaînes Telegram jugées «prorusses» : «On est au-delà de l’État de droit»
    Dans la foulée de ce rapport et à quelques jours du deuxième anniversaire du conflit en Ukraine, les attaques visant les médias critiques à l’égard de la politique étrangère française s’accumulent.
    GRRR
    1
    0 Commentaires 0 Partages 231 Vues
  • WEBJOURNAL DE RADI0-QU€BEC 18 février 2024 - SKYNET ACTIVÉ

    Je le dis depuis le début, internet a été une création du complexe militaro Américain pour renverser des régimes autoritaire.
    Ce qu’ils n’ont pas anticipé c’est qu’internet vienne aussi gros et que finalement donne au peuple une voix et de contourner le contrôle des médias.

    On ne se bat pas contre la corruption de François Legault, on est dans une guerre chaude informationnelle avec l’OTAN.

    Chaîne Telegram des extraits de Radio-Québec: https://t.me/extraitradioquebec

    https://x.com/carolinelessar8/status/1760008047915676148?s=46&t=sxldAUEDlITYA8nuXdepiQ

    Web complet: https://rumble.com/v4bdrpb-lre-des-peuples.html

    Aidez R-Q: http://radioquebec.tv/#sociofinancement
    WEBJOURNAL DE RADI0-QU€BEC 18 février 2024 - SKYNET ACTIVÉ Je le dis depuis le début, internet a été une création du complexe militaro Américain pour renverser des régimes autoritaire. Ce qu’ils n’ont pas anticipé c’est qu’internet vienne aussi gros et que finalement donne au peuple une voix et de contourner le contrôle des médias. On ne se bat pas contre la corruption de François Legault, on est dans une guerre chaude informationnelle avec l’OTAN. — Chaîne Telegram des extraits de Radio-Québec: https://t.me/extraitradioquebec https://x.com/carolinelessar8/status/1760008047915676148?s=46&t=sxldAUEDlITYA8nuXdepiQ Web complet: https://rumble.com/v4bdrpb-lre-des-peuples.html Aidez R-Q: http://radioquebec.tv/#sociofinancement
    J'aime
    1
    0 Commentaires 0 Partages 263 Vues 5
  • Au fait, que disent les Russes de la mort de #Navalny ?
    Cela n'intéresse nullement nos Politiques ou les médias ?

    De toute évidence, la mort de l'opposant extrémiste Navalny est arrivée au bon moment - exactement après l'entretien avec Tucker Carlson, en pleine campagne électorale présidentielle en Russie et pendant la Conférence de Munich sur la sécurité, qui a réuni tous les principaux acteurs du spectacle anti-russe, y compris la femme de Navalny. Presque aussitôt, ils ont tous prononcé les mêmes discours accusateurs lors des conférences de presse convoquées à cet effet. […]

    L'une des raisons pour lesquelles le prisonnier Navalny a été transféré d'une institution à l'autre selon un protocole secret était précisément la peur pour sa vie. Navalny était le prisonnier le plus gardé de Russie, gardé 24 heures sur 24...

    Le commentateur politique Anatoly Nesmiyan a fait valoir que la décision de Navalny de retourner en Russie, où il risquait la prison, suggérait qu'il était préparé pour un « projet Mandela ». La mort de Navalny soulève la question de savoir qui, en Russie, a « garanti » la sécurité de Navalny et pourquoi ce « projet » a finalement échoué, a écrit Nesmiyan.

    Le président de la Douma russe, Viatcheslav Volodine, a imputé la mort de Navalny à Bruxelles et à Washington. Il a ajouté que la mort de Navalny bénéficierait aux pays qui poussent à de nouvelles sanctions contre Moscou.

    Le chef du Parti libéral-démocrate, Leonid Slutsky, a déclaré que la mort d'une personne est une catastrophe, mais il est plus préoccupé par le conflit en Ukraine. Il a assuré que la Russie ne permettrait pas que la mort de Navalny soit "utilisée pour les intérêts de l'Occident".

    Le député à la Douma Sergueï Mironov, chef du parti Russie "Juste pour la Vérité", a déclaré que la mort de Navalny profite aux "ennemis de la Russie". Il est nécessaire d’enquêter sur les circonstances de la mort et de prendre des mesures. Il a conclu que l’Occident était responsable de cette mort, survenue au moment où Moscou appelait à des négociations avec Washington.

    Mikhaïl Delyagin, vice-président de la Commission de la Douma d'État chargée d'enquêter sur les ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la Russie, a déclaré que les pays occidentaux utiliseraient probablement la mort de Navalny comme une opportunité pour imposer de nouvelles sanctions. Il a également prédit que la mort de Navalny pourrait servir de prétexte pour saisir les avoirs russes gelés en février 2022.
    Au fait, que disent les Russes de la mort de #Navalny ? Cela n'intéresse nullement nos Politiques ou les médias ? De toute évidence, la mort de l'opposant extrémiste Navalny est arrivée au bon moment - exactement après l'entretien avec Tucker Carlson, en pleine campagne électorale présidentielle en Russie et pendant la Conférence de Munich sur la sécurité, qui a réuni tous les principaux acteurs du spectacle anti-russe, y compris la femme de Navalny. Presque aussitôt, ils ont tous prononcé les mêmes discours accusateurs lors des conférences de presse convoquées à cet effet. […] L'une des raisons pour lesquelles le prisonnier Navalny a été transféré d'une institution à l'autre selon un protocole secret était précisément la peur pour sa vie. Navalny était le prisonnier le plus gardé de Russie, gardé 24 heures sur 24... Le commentateur politique Anatoly Nesmiyan a fait valoir que la décision de Navalny de retourner en Russie, où il risquait la prison, suggérait qu'il était préparé pour un « projet Mandela ». La mort de Navalny soulève la question de savoir qui, en Russie, a « garanti » la sécurité de Navalny et pourquoi ce « projet » a finalement échoué, a écrit Nesmiyan. Le président de la Douma russe, Viatcheslav Volodine, a imputé la mort de Navalny à Bruxelles et à Washington. Il a ajouté que la mort de Navalny bénéficierait aux pays qui poussent à de nouvelles sanctions contre Moscou. Le chef du Parti libéral-démocrate, Leonid Slutsky, a déclaré que la mort d'une personne est une catastrophe, mais il est plus préoccupé par le conflit en Ukraine. Il a assuré que la Russie ne permettrait pas que la mort de Navalny soit "utilisée pour les intérêts de l'Occident". Le député à la Douma Sergueï Mironov, chef du parti Russie "Juste pour la Vérité", a déclaré que la mort de Navalny profite aux "ennemis de la Russie". Il est nécessaire d’enquêter sur les circonstances de la mort et de prendre des mesures. Il a conclu que l’Occident était responsable de cette mort, survenue au moment où Moscou appelait à des négociations avec Washington. Mikhaïl Delyagin, vice-président de la Commission de la Douma d'État chargée d'enquêter sur les ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la Russie, a déclaré que les pays occidentaux utiliseraient probablement la mort de Navalny comme une opportunité pour imposer de nouvelles sanctions. Il a également prédit que la mort de Navalny pourrait servir de prétexte pour saisir les avoirs russes gelés en février 2022.
    J'aime
    2
    0 Commentaires 0 Partages 618 Vues
  • Quand on évoque le sujet du réchauffement climatique causé par les 0,04% du CO2 qui compose notre atmosphère, les Politiques, les médias vous disent qu'il y a un CONSENSUS scientifique et qu'il n'y a pas de discussion à avoir. Ah bon ?

    Sachez tout de même que 31 487 scientifiques américains ont signé cette pétition, dont 9 029 titulaires d'un doctorat.

    "Il n'existe aucune preuve scientifique convaincante que les émissions humaines de dioxyde de carbone, de méthane ou d'autres gaz à effet de serre provoquent ou provoqueront, dans un avenir prévisible, un réchauffement catastrophique de l'atmosphère terrestre et une perturbation du climat de la Terre."

    Et cette pétition ne cesse de grandir....

    #ClimateScam

    http://petitionproject.org
    Quand on évoque le sujet du réchauffement climatique causé par les 0,04% du CO2 qui compose notre atmosphère, les Politiques, les médias vous disent qu'il y a un CONSENSUS scientifique et qu'il n'y a pas de discussion à avoir. Ah bon ? Sachez tout de même que 31 487 scientifiques américains ont signé cette pétition, dont 9 029 titulaires d'un doctorat. "Il n'existe aucune preuve scientifique convaincante que les émissions humaines de dioxyde de carbone, de méthane ou d'autres gaz à effet de serre provoquent ou provoqueront, dans un avenir prévisible, un réchauffement catastrophique de l'atmosphère terrestre et une perturbation du climat de la Terre." Et cette pétition ne cesse de grandir.... #ClimateScam http://petitionproject.org
    J'adore
    1
    0 Commentaires 0 Partages 221 Vues
  • WEBJOURNAL DE RADI0-QU€BEC - 11 février 2024
    Une nouvelle ère

    Ils ont doublé le nombre de pays qui ont fait partie de l’OTAN depuis les garanties de ne pas extensionner.

    Ils ont commencé à déployer un système Star Wars comme celui de Ronald Reagan.

    C’est comme les médias, on s’aperçoit qu’ils mentent après ils ne sont plus crédibles et ils se demandent pourquoi ont ne les écoutent plus.

    Ils mentent… Salopard et crapule…

    Chaîne Telegram des extraits de Radio-Québec: https://t.me/extraitradioquebec

    https://x.com/carolinelessar8/status/1758845226217517243?s=46&t=sxldAUEDlITYA8nuXdepiQ

    Web complet: https://rumble.com/v4bdrpb-lre-des-peuples.html

    Aidez R-Q: http://radioquebec.tv/#sociofinancement
    WEBJOURNAL DE RADI0-QU€BEC - 11 février 2024 Une nouvelle ère Ils ont doublé le nombre de pays qui ont fait partie de l’OTAN depuis les garanties de ne pas extensionner. Ils ont commencé à déployer un système Star Wars comme celui de Ronald Reagan. C’est comme les médias, on s’aperçoit qu’ils mentent après ils ne sont plus crédibles et ils se demandent pourquoi ont ne les écoutent plus. Ils mentent… Salopard et crapule… — Chaîne Telegram des extraits de Radio-Québec: https://t.me/extraitradioquebec https://x.com/carolinelessar8/status/1758845226217517243?s=46&t=sxldAUEDlITYA8nuXdepiQ Web complet: https://rumble.com/v4bdrpb-lre-des-peuples.html Aidez R-Q: http://radioquebec.tv/#sociofinancement
    0 Commentaires 0 Partages 292 Vues 6
  • 🌑 VERS LE GOUFFRE 🌑

    Il ne s’agit pas d’être pro ceci ou anti cela. Laissons ces anathèmes stupides aux clowns médiatiques. En revanche, je vous serais infiniment reconnaissant de réfléchir à cette situation.

    ❌ L’OTAN, dirigé de fait par les États-Unis, qui a plus que jamais besoin d’une économie de guerre pour nourrir son complexe militaro-industriel dont les principales entreprises sont propriété de BlackRock.

    ❌ Les États-Unis qui se moquent bien de l’Europe et de la France, Trump n’ayant qu’objectivé et verbalisé cette réalité.

    ❌ Une guerre que ni l’OTAN ni la Russie ne peuvent perdre et qui a déjà fait 500.000 à 700.000 morts et des centaines de milliers de mutilés.

    ❌ Une Ukraine mise sous coupe réglée par les États-Unis et qui, une fois la guerre achevée, sera spoliée de ses principaux actifs et notamment de ses terres agricoles (les plus riches du monde), au profit de géants de la chimie et de l’industrie agroalimentaire, avec évidemment toujours BlackRock en fond.

    ❌ Une dissuasion nucléaire française que Macron veut mettre à disposition de « l’Europe », de fait dirigée par Madame Von der Leyen (qui fera sans doute un second mandat) et des commissaires non élus, qui se présentent comme des fournisseurs d’armes et de munitions.

    ❌ Cette guerre ne libèrera personne ! Elle fera encore des centaines de milliers de victimes, risque de déboucher sur un 3e conflit mondial, a déjà appauvri nombre de citoyens européens (notamment avec l’explosion du prix de l’énergie et des matières premières).

    ❌ Cette guerre renforce, de fait, à la fois les États-Unis et les BRICS et finira de détruire ce qui reste d’Europe. Nous ne pesons déjà plus grand-chose au niveau diplomatique, nous serons bientôt totalement hors circuit pour l’énergie, l’agriculture et l’industrie : le marché mondial ne sera plus qu’entre les mains des USA d’un côté, des BRICS de l’autre, avec des circuits que l’on ne pourra plus contourner (brevets sur les graines et les engrais, dépendance totale au gaz et au pétrole, il ne nous restera plus que les services et le tourisme).

    ❌ Vous comprenez bien dès lors pourquoi il n’y a aucun débat au Parlement ou dans les médias mainstream sur ces sujets précis et sous cet angle (qui est le seul vraiment sérieux) et pourquoi toute parole libre est en passe d’être totalement criminalisée.

    ❌ Nous avons donc un Commissaire européen ouvertement macroniste, sans la moindre légitimité démocratique, qui est fier de distribuer des armes et des munitions à un pays qui ne fait ni partie de l’UE, ni de l’OTAN, au surplus impliqué, avec les États-Unis, sur notre territoire européen, dans le sabotage de Nord Stream, sabotage qui affecte en profondeur et pour longtemps nos économies.

    ❌ Et la classe politique française qui ne dit rien, n’exige pas un débat au Parlement sur le sujet et se contente d’une interview de Bayrou affirmant : « Les chefs de partis ont échangé avec le président de la République à la rencontre de Saint-Denis, ils sont tous d’accord avec lui sur l’Ukraine ».

    ❌ Quant aux médias… Non, rien.

    Ce qui est écrit ci-dessous est bêtement factuel et d’une affligeante banalité. Pourtant, qui en est conscient ? La fabrique du consentement fonctionne à plein tube et X n’est pas la vraie vie. De faux débats sont sans cesse lancés pour que les citoyens restent en tension et divisés.
    Résultat ?
    30% environ gobent les narratifs politico-médiatiques dominants.
    65% s’en moquent éperdument et ne se sentent pas concernés.
    5% se désespèrent en pure perte.

    Didier Maïsto

    https://twitter.com/DidierMaisto/status/1758433728559247828
    🌑 VERS LE GOUFFRE 🌑 Il ne s’agit pas d’être pro ceci ou anti cela. Laissons ces anathèmes stupides aux clowns médiatiques. En revanche, je vous serais infiniment reconnaissant de réfléchir à cette situation. ❌ L’OTAN, dirigé de fait par les États-Unis, qui a plus que jamais besoin d’une économie de guerre pour nourrir son complexe militaro-industriel dont les principales entreprises sont propriété de BlackRock. ❌ Les États-Unis qui se moquent bien de l’Europe et de la France, Trump n’ayant qu’objectivé et verbalisé cette réalité. ❌ Une guerre que ni l’OTAN ni la Russie ne peuvent perdre et qui a déjà fait 500.000 à 700.000 morts et des centaines de milliers de mutilés. ❌ Une Ukraine mise sous coupe réglée par les États-Unis et qui, une fois la guerre achevée, sera spoliée de ses principaux actifs et notamment de ses terres agricoles (les plus riches du monde), au profit de géants de la chimie et de l’industrie agroalimentaire, avec évidemment toujours BlackRock en fond. ❌ Une dissuasion nucléaire française que Macron veut mettre à disposition de « l’Europe », de fait dirigée par Madame Von der Leyen (qui fera sans doute un second mandat) et des commissaires non élus, qui se présentent comme des fournisseurs d’armes et de munitions. ❌ Cette guerre ne libèrera personne ! Elle fera encore des centaines de milliers de victimes, risque de déboucher sur un 3e conflit mondial, a déjà appauvri nombre de citoyens européens (notamment avec l’explosion du prix de l’énergie et des matières premières). ❌ Cette guerre renforce, de fait, à la fois les États-Unis et les BRICS et finira de détruire ce qui reste d’Europe. Nous ne pesons déjà plus grand-chose au niveau diplomatique, nous serons bientôt totalement hors circuit pour l’énergie, l’agriculture et l’industrie : le marché mondial ne sera plus qu’entre les mains des USA d’un côté, des BRICS de l’autre, avec des circuits que l’on ne pourra plus contourner (brevets sur les graines et les engrais, dépendance totale au gaz et au pétrole, il ne nous restera plus que les services et le tourisme). ❌ Vous comprenez bien dès lors pourquoi il n’y a aucun débat au Parlement ou dans les médias mainstream sur ces sujets précis et sous cet angle (qui est le seul vraiment sérieux) et pourquoi toute parole libre est en passe d’être totalement criminalisée. ❌ Nous avons donc un Commissaire européen ouvertement macroniste, sans la moindre légitimité démocratique, qui est fier de distribuer des armes et des munitions à un pays qui ne fait ni partie de l’UE, ni de l’OTAN, au surplus impliqué, avec les États-Unis, sur notre territoire européen, dans le sabotage de Nord Stream, sabotage qui affecte en profondeur et pour longtemps nos économies. ❌ Et la classe politique française qui ne dit rien, n’exige pas un débat au Parlement sur le sujet et se contente d’une interview de Bayrou affirmant : « Les chefs de partis ont échangé avec le président de la République à la rencontre de Saint-Denis, ils sont tous d’accord avec lui sur l’Ukraine ». ❌ Quant aux médias… Non, rien. Ce qui est écrit ci-dessous est bêtement factuel et d’une affligeante banalité. Pourtant, qui en est conscient ? La fabrique du consentement fonctionne à plein tube et X n’est pas la vraie vie. De faux débats sont sans cesse lancés pour que les citoyens restent en tension et divisés. Résultat ? 30% environ gobent les narratifs politico-médiatiques dominants. 65% s’en moquent éperdument et ne se sentent pas concernés. 5% se désespèrent en pure perte. Didier Maïsto https://twitter.com/DidierMaisto/status/1758433728559247828
    J'adore
    1
    0 Commentaires 0 Partages 1062 Vues
  • "Maintenant que vous avez entendu la fausse indignation de l’Occident, regardons les informations qu’ils vous ont cachées.

    Navalny est un terroriste. Il a été surpris en train de planifier une révolution de couleur pour dépasser la Russie avec le MI6.

    Il n’est pas une « opposition politique ». C’est un atout du renseignement étranger. Un espion.

    Ci-dessous, vous pouvez voir Navalny discuter de la planification de « manifestations de masse, d’initiatives civiles, de propagande, d’établissement de contacts avec les élites » avec l’agent britannique du MI6, James William Thomas Ford, via le financement de riches milliardaires anonymes.

    Navalny était le leader de l’Occident pour prendre le contrôle de la Russie de l’intérieur. C’est exactement le même schéma de jeu qu’ils ont utilisé pour prendre le contrôle de l’Ukraine.

    Navalny était un atout de l’État profond et il était traité comme tel. En tant qu’acteur étranger hostile cherchant à renverser une nation souveraine, au nom de l’Occident. Trahison et sédition. Alors épargnez-moi l’indignation feinte et les acclamations de l’Occident, comme si Poutine emprisonnait et assassinait injustement des opposants politiques, alors que la chasse aux sorcières de Trump entrait dans sa huitième année… et pendant que Julian Assange était toujours torturé en prison…

    Biden et les grands médias tentent déjà de tirer parti de cette situation pour contraindre les Américains à envoyer davantage d’argent en Ukraine. Tout cela est un canular, comme tout ce qu’ils font."

    "Now that you’ve heard the fake outrage from the West, let’s look at the information they withheld from you.

    Navalny is a terrorist. He was caught planning a color revolution to overtake Russia with MI6.

    He’s not “political opposition”. He’s a foreign intelligence asset. A spy.

    Below, you can see Navalny discussing planning “mass protests, civil initiatives, propaganda, establishing contacts with elites” with British MI6 agent, James William Thomas Ford, via the funding from unnamed rich billionaires.

    Navalny was the West’s frontman to takeover Russia from within. The same exact playbook they used to take over Ukraine.

    Navalny was a Deep State asset, and he was treated as such. As a hostile foreign actor looking to overthrow a sovereign nation, on behalf of the West. Treason and sedition. So spare me with the West’s fake outrage and pearl-clutching, as if Putin is unfairly jailing and murdering political opponents, while the Trump witch hunt is going into its 8th year… and while Julian Assange is still being tortured in prison…

    Biden and the MSM are already trying to leverage this situation to coerce Americans to send more money to Ukraine. The entire thing is a hoax, just like everything else they do. "

    Lien de la vidéo :
    https://twitter.com/i/status/1758567011053904343

    Via Bertrand Scholler
    https://twitter.com/55Bellechasse/status/1758579424503488718
    "Maintenant que vous avez entendu la fausse indignation de l’Occident, regardons les informations qu’ils vous ont cachées. Navalny est un terroriste. Il a été surpris en train de planifier une révolution de couleur pour dépasser la Russie avec le MI6. Il n’est pas une « opposition politique ». C’est un atout du renseignement étranger. Un espion. Ci-dessous, vous pouvez voir Navalny discuter de la planification de « manifestations de masse, d’initiatives civiles, de propagande, d’établissement de contacts avec les élites » avec l’agent britannique du MI6, James William Thomas Ford, via le financement de riches milliardaires anonymes. Navalny était le leader de l’Occident pour prendre le contrôle de la Russie de l’intérieur. C’est exactement le même schéma de jeu qu’ils ont utilisé pour prendre le contrôle de l’Ukraine. Navalny était un atout de l’État profond et il était traité comme tel. En tant qu’acteur étranger hostile cherchant à renverser une nation souveraine, au nom de l’Occident. Trahison et sédition. Alors épargnez-moi l’indignation feinte et les acclamations de l’Occident, comme si Poutine emprisonnait et assassinait injustement des opposants politiques, alors que la chasse aux sorcières de Trump entrait dans sa huitième année… et pendant que Julian Assange était toujours torturé en prison… Biden et les grands médias tentent déjà de tirer parti de cette situation pour contraindre les Américains à envoyer davantage d’argent en Ukraine. Tout cela est un canular, comme tout ce qu’ils font." "Now that you’ve heard the fake outrage from the West, let’s look at the information they withheld from you. Navalny is a terrorist. He was caught planning a color revolution to overtake Russia with MI6. He’s not “political opposition”. He’s a foreign intelligence asset. A spy. Below, you can see Navalny discussing planning “mass protests, civil initiatives, propaganda, establishing contacts with elites” with British MI6 agent, James William Thomas Ford, via the funding from unnamed rich billionaires. Navalny was the West’s frontman to takeover Russia from within. The same exact playbook they used to take over Ukraine. Navalny was a Deep State asset, and he was treated as such. As a hostile foreign actor looking to overthrow a sovereign nation, on behalf of the West. Treason and sedition. So spare me with the West’s fake outrage and pearl-clutching, as if Putin is unfairly jailing and murdering political opponents, while the Trump witch hunt is going into its 8th year… and while Julian Assange is still being tortured in prison… Biden and the MSM are already trying to leverage this situation to coerce Americans to send more money to Ukraine. The entire thing is a hoax, just like everything else they do. " Lien de la vidéo : https://twitter.com/i/status/1758567011053904343 Via Bertrand Scholler https://twitter.com/55Bellechasse/status/1758579424503488718
    J'aime
    1
    0 Commentaires 0 Partages 748 Vues
  • Tous les médias en train de citer Zelensky qui raconte que Poutine doit rendre des comptes de la mort de l'extrémiste Navalny ! Manque pas de toupet, le petit acteur qui tue les journalistes en prison (Gonzalo Lira) sans que les médias n'en parlent.

    Savez-vous que Navalny était un nazi ? Il comparait les musulmans à des cafards qu'il fallait tuer (environ à 1 minute 55 dans la vidéo).

    C'est cet ignoble individu que les médias occidentaux et les politiques incultes, soutiennent ! Et ce n'est pas tout ! Je vous laisse découvrir qui est vraiment #Navalny !

    https://www.youtube.com/watch?v=MOxbi4jHOmg
    Tous les médias en train de citer Zelensky qui raconte que Poutine doit rendre des comptes de la mort de l'extrémiste Navalny ! Manque pas de toupet, le petit acteur qui tue les journalistes en prison (Gonzalo Lira) sans que les médias n'en parlent. Savez-vous que Navalny était un nazi ? Il comparait les musulmans à des cafards qu'il fallait tuer (environ à 1 minute 55 dans la vidéo). C'est cet ignoble individu que les médias occidentaux et les politiques incultes, soutiennent ! Et ce n'est pas tout ! Je vous laisse découvrir qui est vraiment #Navalny ! https://www.youtube.com/watch?v=MOxbi4jHOmg
    WoW
    1
    0 Commentaires 0 Partages 240 Vues
Plus de résultats