• Par Alexis Haupt Philosophie

    "Je n'irais pas jusqu'à dire que le Covid a été une bénédiction, néanmoins, et contre toute attente, il a eu une certaine utilité pour ce qui est du réveil des peuples en Occident. En effet, avant le Covid, nombre de personnes avaient une vie bien rangée et étaient plus ou moins sous emprise du médiavers. Ainsi, quand on disait à ces personnes qu'elles n’étaient pas vraiment en démocratie, que la corruption et les conflits d’intérêts étaient colossaux au sein même de leur pays, qu'un milliardaire à la tête de l'OMS ne pouvait qu'être une chose dangereuse pour les humains, que les médias occidentaux n’étaient que les organes de propagande d'une caste, que les hommes politiques n'étaient que des pions placés par ladite caste, que tout était piloté depuis une organisation anti-démocratique : l'UE, que des élites avaient pour projet d'implanter des idéologies malsaines et dangereuses dans les écoles de nos enfants, qu'une société de contrôle était sur le point de naître, que nous évoluions dans un système ploutocratique et donc profondément anti-démocratique etc. , bref quand on disait toutes ces choses aux gens bien rangés et ne se préoccupant que de leur travail et de leur famille, disais-je, ils voyaient ces idées comme exagérées, voire carrément complotistes. Ils n'étaient pas à proprement parler dans le déni, ils étaient juste désinformés et ne cherchaient pas à creuser les sujets cités plus haut. Cela était en effet d'aucune utilité pour ces personnes qui vivaient une vie plus ou moins normale et paisible : crédit, famille, métro, boulot, restaus, dodo.

    L'arrivée du Covid changea radicalement la donne. En effet, même si un grand nombre de personnes sont encore aujourd’hui prisonnières du médiavers, c'est-à-dire d'un monde parallèle et totalement déconnecté des réalités, un nombre considérable de personnes ont été choquées par ce qu'il s'est passé durant cette période. L'affaire était en effet trop grosse. Les mesures trop délirantes. Les dérives autoritaires et liberticides trop flagrantes. Les mensonges et la propagande facilement identifiables. Tout cela a été si spéculaire que mis à part un puissant déni, rien ne peut expliquer que des gens ne voient toujours pas aujourd'hui l'extrême gravité de ce qu'il s'est passé.
    Bref, avec le Covid, le totalitarisme s’est invité dans le quotidien de monsieur et madame Tout-le-monde et cela change tout : des gens qui étaient à des années-lumière de la pensée "gilets jaunes" comprennent aujourd’hui ce qu'il se passe dans leur pays.
    À nouveau, sans cet épisode totalitaire, ces gens n'auraient jamais pris la mesure de la situation réelle. Ainsi, comme je disais au tout début de ce message, nous pouvons penser que cette trouble période a eu une utilité certaine, et non des moindres : permettre à des citoyens "qui dormaient" de réaliser une prise de conscience essentielle et sans laquelle il est impossible de comprendre quoi que ce soit : un plan contre les peuples est mené en coulisse par ceux qui tiennent le politique.

    En d'autres termes, et au grand dam des maîtres de l'Occident, cette trouble période qu'a été le Covid a fait grandir les rangs de la résistance.
    Ce qui est une très bonne nouvelle. Eh oui, car si ces personnes sont désormais ouvertes à écouter des discours allant à contre-courant de la doxa, si elles sont ouvertes à aller chercher l'information ailleurs que dans les médias de masse, elles sont surtout désormais ouvertes à des discours proposant des alternatives radicales. Des discours qu'elles n'auraient jamais écoutées si le Covid n’était pas passé par là : Brexit, RIC, constitution citoyenne, démocratie directe, contrôle des élus et autres changements de paradigme. Ce qui est développé ici est d'une grande importance car toutes ces choses émancipatrices qui n'existaient pas dans l'esprit des gens et qui leur apporteraient pourtant oxygène, souveraineté et liberté, font désormais partie du champ des possibles dans leur logiciel de pensée. Encore une fois : cela change tout.

    Et moi de conclure ce message écrit à la volée après une nuit blanche, en m’adressant directement à vous chères élites ploutocratiques : vous aviez tout bien planifié, certes, mais il n'est pas certain que vous gagnerez.
    Vous avez en effet oubliez un élément essentiel : le temps. En effet, dans son Discours de la servitude volontaire, La Boétie avait bien compris que la cause première de la tyrannie était que le peuple finissait par s'habituer à la tyrannie. Or, pour que les humains s'habituent, il leur faut du temps. Au moins un peu. Hélas, je crains pour vous que vous ayez été trop vite en besogne. Vous n'avez pas laissé assez de temps aux humains et à leurs cerveaux pour qu'ils s'habituent à vos idéologies folles et autres projets autoritaires. Vous qui aviez pourtant si bien commencé en plongeant les "grenouilles" dans la marmite depuis plus de 50 ans et en augmentant la température de l'eau chaque année un peu plus, vous avez commis une grave erreur en l'augmentant si brutalement ces 3 dernières années. Grâce à cette erreur, une résistance multiforme est née et elle grandit de jour en jour. Certaines femmes et certains hommes du quotidien commencent à manifester timidement un désaccord avec vos projets. D'autres les vomissent ouvertement. Les humains ne s'habituent plus. Ils semblent ne pas vouloir de vos idéologies malsaines et nocives pour nos enfants, de vos projets de société délirants et dangereux. Des hommes qui gagnent des concours de Miss beauté, des violeurs qui vont prison pour femmes, des drag queens dans les écoles etc. : vous avez été trop vite. Les gens ne veulent pas non plus que leur santé soit aux mains de l’organisation mafieuse de la santé. Ils ont pris conscience qu'il fallait se méfier de vous, que vous étiez dangereux. Ils ne veulent pas non plus de ce climat de terreur intellectuelle qui criminalise et psychiatrise la pensée, le doute, la nuance et bientôt la pharmacovigilance. De plus en plus d'artistes s'engagent et rejoignent ces gens du quotidien. Des politiques les suivent. Et enfin : des penseurs sortis de nulle part et qui comptaient mener une vie tranquille faite d'anonymat, de lecture, d'écriture et de méditation ont décidé de briser leur paisible et marginale solitude pour venir offrir sur la toile leurs mots aux humains dans cette guerre que leur livre les élites financières. Et ce dans le but d’accélérer votre chute, laquelle est, compte tenu de votre perversité et de votre jusqu’au-boutisme, nécessaire pour le bien de l'humanité.

    Chères élites, depuis le Covid les temps ont changé : aujourd'hui les gens ne sortent pas seulement dans la rue pour se plaindre de l'inflation, de leur niveau de vie, des conditions de travail ou de leur retraite etc. , non, aujourd'hui les gens veulent vous voir en prison. Une page de l'histoire se tourne. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Après tout, c'est vous qui l'aviez annoncé les premiers : nous sommes en guerre."

    8:46 AM · 11 févr. 2024 · 45 k vues

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1756585532484673742
    Par Alexis Haupt Philosophie "Je n'irais pas jusqu'à dire que le Covid a été une bénédiction, néanmoins, et contre toute attente, il a eu une certaine utilité pour ce qui est du réveil des peuples en Occident. En effet, avant le Covid, nombre de personnes avaient une vie bien rangée et étaient plus ou moins sous emprise du médiavers. Ainsi, quand on disait à ces personnes qu'elles n’étaient pas vraiment en démocratie, que la corruption et les conflits d’intérêts étaient colossaux au sein même de leur pays, qu'un milliardaire à la tête de l'OMS ne pouvait qu'être une chose dangereuse pour les humains, que les médias occidentaux n’étaient que les organes de propagande d'une caste, que les hommes politiques n'étaient que des pions placés par ladite caste, que tout était piloté depuis une organisation anti-démocratique : l'UE, que des élites avaient pour projet d'implanter des idéologies malsaines et dangereuses dans les écoles de nos enfants, qu'une société de contrôle était sur le point de naître, que nous évoluions dans un système ploutocratique et donc profondément anti-démocratique etc. , bref quand on disait toutes ces choses aux gens bien rangés et ne se préoccupant que de leur travail et de leur famille, disais-je, ils voyaient ces idées comme exagérées, voire carrément complotistes. Ils n'étaient pas à proprement parler dans le déni, ils étaient juste désinformés et ne cherchaient pas à creuser les sujets cités plus haut. Cela était en effet d'aucune utilité pour ces personnes qui vivaient une vie plus ou moins normale et paisible : crédit, famille, métro, boulot, restaus, dodo. L'arrivée du Covid changea radicalement la donne. En effet, même si un grand nombre de personnes sont encore aujourd’hui prisonnières du médiavers, c'est-à-dire d'un monde parallèle et totalement déconnecté des réalités, un nombre considérable de personnes ont été choquées par ce qu'il s'est passé durant cette période. L'affaire était en effet trop grosse. Les mesures trop délirantes. Les dérives autoritaires et liberticides trop flagrantes. Les mensonges et la propagande facilement identifiables. Tout cela a été si spéculaire que mis à part un puissant déni, rien ne peut expliquer que des gens ne voient toujours pas aujourd'hui l'extrême gravité de ce qu'il s'est passé. Bref, avec le Covid, le totalitarisme s’est invité dans le quotidien de monsieur et madame Tout-le-monde et cela change tout : des gens qui étaient à des années-lumière de la pensée "gilets jaunes" comprennent aujourd’hui ce qu'il se passe dans leur pays. À nouveau, sans cet épisode totalitaire, ces gens n'auraient jamais pris la mesure de la situation réelle. Ainsi, comme je disais au tout début de ce message, nous pouvons penser que cette trouble période a eu une utilité certaine, et non des moindres : permettre à des citoyens "qui dormaient" de réaliser une prise de conscience essentielle et sans laquelle il est impossible de comprendre quoi que ce soit : un plan contre les peuples est mené en coulisse par ceux qui tiennent le politique. En d'autres termes, et au grand dam des maîtres de l'Occident, cette trouble période qu'a été le Covid a fait grandir les rangs de la résistance. Ce qui est une très bonne nouvelle. Eh oui, car si ces personnes sont désormais ouvertes à écouter des discours allant à contre-courant de la doxa, si elles sont ouvertes à aller chercher l'information ailleurs que dans les médias de masse, elles sont surtout désormais ouvertes à des discours proposant des alternatives radicales. Des discours qu'elles n'auraient jamais écoutées si le Covid n’était pas passé par là : Brexit, RIC, constitution citoyenne, démocratie directe, contrôle des élus et autres changements de paradigme. Ce qui est développé ici est d'une grande importance car toutes ces choses émancipatrices qui n'existaient pas dans l'esprit des gens et qui leur apporteraient pourtant oxygène, souveraineté et liberté, font désormais partie du champ des possibles dans leur logiciel de pensée. Encore une fois : cela change tout. Et moi de conclure ce message écrit à la volée après une nuit blanche, en m’adressant directement à vous chères élites ploutocratiques : vous aviez tout bien planifié, certes, mais il n'est pas certain que vous gagnerez. Vous avez en effet oubliez un élément essentiel : le temps. En effet, dans son Discours de la servitude volontaire, La Boétie avait bien compris que la cause première de la tyrannie était que le peuple finissait par s'habituer à la tyrannie. Or, pour que les humains s'habituent, il leur faut du temps. Au moins un peu. Hélas, je crains pour vous que vous ayez été trop vite en besogne. Vous n'avez pas laissé assez de temps aux humains et à leurs cerveaux pour qu'ils s'habituent à vos idéologies folles et autres projets autoritaires. Vous qui aviez pourtant si bien commencé en plongeant les "grenouilles" dans la marmite depuis plus de 50 ans et en augmentant la température de l'eau chaque année un peu plus, vous avez commis une grave erreur en l'augmentant si brutalement ces 3 dernières années. Grâce à cette erreur, une résistance multiforme est née et elle grandit de jour en jour. Certaines femmes et certains hommes du quotidien commencent à manifester timidement un désaccord avec vos projets. D'autres les vomissent ouvertement. Les humains ne s'habituent plus. Ils semblent ne pas vouloir de vos idéologies malsaines et nocives pour nos enfants, de vos projets de société délirants et dangereux. Des hommes qui gagnent des concours de Miss beauté, des violeurs qui vont prison pour femmes, des drag queens dans les écoles etc. : vous avez été trop vite. Les gens ne veulent pas non plus que leur santé soit aux mains de l’organisation mafieuse de la santé. Ils ont pris conscience qu'il fallait se méfier de vous, que vous étiez dangereux. Ils ne veulent pas non plus de ce climat de terreur intellectuelle qui criminalise et psychiatrise la pensée, le doute, la nuance et bientôt la pharmacovigilance. De plus en plus d'artistes s'engagent et rejoignent ces gens du quotidien. Des politiques les suivent. Et enfin : des penseurs sortis de nulle part et qui comptaient mener une vie tranquille faite d'anonymat, de lecture, d'écriture et de méditation ont décidé de briser leur paisible et marginale solitude pour venir offrir sur la toile leurs mots aux humains dans cette guerre que leur livre les élites financières. Et ce dans le but d’accélérer votre chute, laquelle est, compte tenu de votre perversité et de votre jusqu’au-boutisme, nécessaire pour le bien de l'humanité. Chères élites, depuis le Covid les temps ont changé : aujourd'hui les gens ne sortent pas seulement dans la rue pour se plaindre de l'inflation, de leur niveau de vie, des conditions de travail ou de leur retraite etc. , non, aujourd'hui les gens veulent vous voir en prison. Une page de l'histoire se tourne. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Après tout, c'est vous qui l'aviez annoncé les premiers : nous sommes en guerre." 8:46 AM · 11 févr. 2024 · 45 k vues https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1756585532484673742
    J'aime
    1
    0 Commentaires 1 Partages 2253 Vues
  • Le roi Charles et ses amis proches ont violé « des centaines d’enfants » – un nouveau témoignage explosif

    Le roi Charles a été impliqué dans un vaste réseau pédophile vieux de plusieurs décennies dans un pensionnat britannique « d’élite », selon les révélations d’un ancien élève et lanceur d’alerte qui a fait sauter le couvercle sur l’ampleur horrible du vice choisi par l’élite.
    Selon un journaliste primé qui a fréquenté l’école lorsqu’il était enfant, les enfants de l’école d’élite sont régulièrement battus, harcelés, violés et poussés au suicide.

    Inévitablement avec la pédophilie, tous les chemins mènent à Rome. En l’occurrence, la dernière incarnation de Rome : la famille « royale » britannique, qui, selon les mots de Stevens, se rend régulièrement à l’école d’Aldenham pour « se nourrir » d’enfants.

    Chris Stevens est un journaliste primé qui a également excellé dans les domaines de l’architecture et du design. Il a également travaillé avec Steve Jobs avant sa mort. L’homme a eu une vie et une carrière réussies et maintenant il risque tout pour dénoncer la famille royale britannique corrompue et dépravée.

    L’école d’Aldenham est gérée par l’autoproclamée « Worshipful Company of Brewers », un groupe ancien et louche qui emmène les jeunes enfants à des cérémonies d'« initiation » au « Brewer’s Hall » où, selon Stevens, ils sont maltraités et torturés.

    Il se trouve que Brewer’s Hall, dans le Hertfordshire, est un lieu de prédilection pour le roi Charles, avec des rapports détaillant les visites de Charles et de ses amis Jimmy Savile et Lord Mountbatten. Mais nous y reviendrons plus tard.

    Charles a été photographié à Brewer’s Hall ces derniers temps en relation avec le pensionnat.

    Selon Stevens, qui se fait appeler Phoenix Kaspian, la famille royale britannique dirigée par Charles est « incapable de résister au viol de tout ce qui sent l’enfant ».

    Déjà, un enseignant d’Aldenham a été emprisonné pour le viol d’une élève, et deux autres se sont incriminés en se glorifiant ouvertement d’avoir abusé de centaines d’enfants dans une « rétrospective de carrière » écrite dans le magazine officiel de l’école d’Aldenham.

    Que se passe-t-il ici et pourquoi cela a-t-il été autorisé pendant des siècles ?

    Comme l’explique Stevens, l’école fait partie de la grande structure de répétition traumatique de l’élite, et malheureusement, il existe des écoles et des institutions similaires partout dans le monde. Les enfants sont torturés par l’école, puis provoqués par la corruption systémique à rejouer cette torture sur les élèves plus jeunes.

    Comme le dit Stevens, c’est un exemple frappant de répétition aveugle de traumatismes.

    Alors que les peuples du monde se soulèvent contre les maux de l’élite mondiale, ils sont de plus en plus désespérés de s’assurer qu’ils gardent le contrôle et atteignent leurs objectifs.

    Selon Charles, nous avons besoin d’une « vaste campagne de style militaire » pour inaugurer l’ordre du jour du WEF.

    Cela ne devrait pas être une surprise parce que Charles a travaillé toute sa vie pour inaugurer l’agenda des mondialistes. Après tout, il descend d’une longue lignée de tyrans européens.

    Selon NPR, le prince Charles a déclaré lors d’une interview en 2011 : « J’ai la Transylvanie dans le sang. La généalogie montre que je descends de Vlad l’Empaleur, voyez-vous.

    Au cas où vous auriez besoin d’un bref rappel de l’histoire : dans les années 1400, Vlad III – communément appelé Vlad l’Empaleur ou Vlad Dracula – était le prince de Valachie (aujourd’hui la Roumanie). Selon NBC, son père a adopté le nom de famille de Dracul (qui signifie dragon), ce qui signifie que le nom de famille de Vlad est devenu Dracula (fils du dragon). De l’avis de tous, c’était un dirigeant EXTRÊMEMENT violent.

    La Grande-Bretagne et le Commonwealth ont maintenant un souverain qui descend du tyran qui trempait son pain dans le sang de ses victimes empalées.

    Il n’est donc peut-être pas surprenant que Charles soit un ami proche du dépravé Klaus Schwab, qui est taillé dans le même tissu dégénéré que les amis que Charles a l’habitude de garder.

    Le prince Charles était le meilleur ami du pédoore le plus célèbre de Grande-Bretagne, Jimmy Savile, l’accueillant régulièrement dans les domaines royaux et l’utilisant comme caisse de résonance pour obtenir des conseils. Charles a même demandé à Savile, qui a violé des centaines d’enfants pendant des décennies aux yeux du public, d’écrire un guide d’étiquette à suivre par la reine.

    Le grand-oncle et mentor du roi Charles, Lord Mountbatten, a également été accusé d’avoir violé un garçon de 11 ans dans un foyer pour enfants notoire dans les années 1970, ajoutant du poids aux allégations selon lesquelles la famille royale britannique pratique le sacrifice d’enfants et la pédophilie rituelle comme l’un de ses anciens rites et coutumes.

    Quelles sont les chances que Charles et Andrew soient tous les deux les meilleurs amis des pédophiles internationaux les plus notoires de leur génération ?

    Et quelles sont les chances que le mentor du roi Charles soit également accusé d’avoir violé de jeunes garçons ?

    Combien de fois ces révélations peuvent-elles être balayées d’un revers de main et déclarées « coïncidences » ?

    Maintenant que Savile et Mountbatten sont morts et que le frère disgracié de Charles, Andrew, ne peut plus tenir compagnie à Jeffrey Epstein, Charles passe son temps à travailler à l’introduction de la vision mondialiste du Nouvel Ordre Mondial, avec tout le mal anti-humain que cela implique.

    Mais il y a pire. Ceux qui sont au sommet de la pyramide ne peuvent rien laisser au hasard, et donc au lieu de compter uniquement sur l’argent pour corrompre et contrôler les politiciens, les dirigeants, les musiciens, les experts et tous ceux qui ont un large public, ils se tournent vers d’horribles méthodes de contrôle, comme la torture décrite par le lanceur d’alerte de l’école Aldenham.

    Ne vous y trompez pas, il s’agit d’une entreprise criminelle mondialiste mondiale, conçue pour piéger les jeunes et les vulnérables et détruire leurs âmes avant qu’ils ne rejoignent les rangs de l’élite des corrompus et des avilis.

    Tous les dirigeants mondiaux – et la plupart des artistes et des diffuseurs d’informations – sont compromis de cette manière, ce qui signifie qu’ils obéissent TOUS aux ordres de leurs maîtres au sommet de la pyramide. Cette enchère équivaut à la corruption de tous les esprits, à la sexualisation des enfants, au transhumanisme et à une dépopulation extrême.

    Pour ceux qui survivront à l’abattage planifié, ils seront récompensés par la tyrannie mondiale et l’esclavage de la sous-classe.

    Nous savons exactement ce qu’ils ont prévu pour nous parce qu’ils ne peuvent s’empêcher de s’en réjouir.

    Nous avons besoin de votre aide pour démanteler une secte pédophile vieille de 9 000 ans, adoratrice de Satan.

    On ne peut pas permettre à ce mal de continuer à se cacher à la vue de tous.

    Baxter Dmitry

    King Charles and Close Friends Raped 'Hundreds of Children' - Explosive New Testimony

    https://thepeoplesvoice.tv/king-charles-and-close-friends-raped-hundreds-of-children-explosive-new-testimony/
    Le roi Charles et ses amis proches ont violé « des centaines d’enfants » – un nouveau témoignage explosif Le roi Charles a été impliqué dans un vaste réseau pédophile vieux de plusieurs décennies dans un pensionnat britannique « d’élite », selon les révélations d’un ancien élève et lanceur d’alerte qui a fait sauter le couvercle sur l’ampleur horrible du vice choisi par l’élite. Selon un journaliste primé qui a fréquenté l’école lorsqu’il était enfant, les enfants de l’école d’élite sont régulièrement battus, harcelés, violés et poussés au suicide. Inévitablement avec la pédophilie, tous les chemins mènent à Rome. En l’occurrence, la dernière incarnation de Rome : la famille « royale » britannique, qui, selon les mots de Stevens, se rend régulièrement à l’école d’Aldenham pour « se nourrir » d’enfants. Chris Stevens est un journaliste primé qui a également excellé dans les domaines de l’architecture et du design. Il a également travaillé avec Steve Jobs avant sa mort. L’homme a eu une vie et une carrière réussies et maintenant il risque tout pour dénoncer la famille royale britannique corrompue et dépravée. L’école d’Aldenham est gérée par l’autoproclamée « Worshipful Company of Brewers », un groupe ancien et louche qui emmène les jeunes enfants à des cérémonies d'« initiation » au « Brewer’s Hall » où, selon Stevens, ils sont maltraités et torturés. Il se trouve que Brewer’s Hall, dans le Hertfordshire, est un lieu de prédilection pour le roi Charles, avec des rapports détaillant les visites de Charles et de ses amis Jimmy Savile et Lord Mountbatten. Mais nous y reviendrons plus tard. Charles a été photographié à Brewer’s Hall ces derniers temps en relation avec le pensionnat. Selon Stevens, qui se fait appeler Phoenix Kaspian, la famille royale britannique dirigée par Charles est « incapable de résister au viol de tout ce qui sent l’enfant ». Déjà, un enseignant d’Aldenham a été emprisonné pour le viol d’une élève, et deux autres se sont incriminés en se glorifiant ouvertement d’avoir abusé de centaines d’enfants dans une « rétrospective de carrière » écrite dans le magazine officiel de l’école d’Aldenham. Que se passe-t-il ici et pourquoi cela a-t-il été autorisé pendant des siècles ? Comme l’explique Stevens, l’école fait partie de la grande structure de répétition traumatique de l’élite, et malheureusement, il existe des écoles et des institutions similaires partout dans le monde. Les enfants sont torturés par l’école, puis provoqués par la corruption systémique à rejouer cette torture sur les élèves plus jeunes. Comme le dit Stevens, c’est un exemple frappant de répétition aveugle de traumatismes. Alors que les peuples du monde se soulèvent contre les maux de l’élite mondiale, ils sont de plus en plus désespérés de s’assurer qu’ils gardent le contrôle et atteignent leurs objectifs. Selon Charles, nous avons besoin d’une « vaste campagne de style militaire » pour inaugurer l’ordre du jour du WEF. Cela ne devrait pas être une surprise parce que Charles a travaillé toute sa vie pour inaugurer l’agenda des mondialistes. Après tout, il descend d’une longue lignée de tyrans européens. Selon NPR, le prince Charles a déclaré lors d’une interview en 2011 : « J’ai la Transylvanie dans le sang. La généalogie montre que je descends de Vlad l’Empaleur, voyez-vous. Au cas où vous auriez besoin d’un bref rappel de l’histoire : dans les années 1400, Vlad III – communément appelé Vlad l’Empaleur ou Vlad Dracula – était le prince de Valachie (aujourd’hui la Roumanie). Selon NBC, son père a adopté le nom de famille de Dracul (qui signifie dragon), ce qui signifie que le nom de famille de Vlad est devenu Dracula (fils du dragon). De l’avis de tous, c’était un dirigeant EXTRÊMEMENT violent. La Grande-Bretagne et le Commonwealth ont maintenant un souverain qui descend du tyran qui trempait son pain dans le sang de ses victimes empalées. Il n’est donc peut-être pas surprenant que Charles soit un ami proche du dépravé Klaus Schwab, qui est taillé dans le même tissu dégénéré que les amis que Charles a l’habitude de garder. Le prince Charles était le meilleur ami du pédoore le plus célèbre de Grande-Bretagne, Jimmy Savile, l’accueillant régulièrement dans les domaines royaux et l’utilisant comme caisse de résonance pour obtenir des conseils. Charles a même demandé à Savile, qui a violé des centaines d’enfants pendant des décennies aux yeux du public, d’écrire un guide d’étiquette à suivre par la reine. Le grand-oncle et mentor du roi Charles, Lord Mountbatten, a également été accusé d’avoir violé un garçon de 11 ans dans un foyer pour enfants notoire dans les années 1970, ajoutant du poids aux allégations selon lesquelles la famille royale britannique pratique le sacrifice d’enfants et la pédophilie rituelle comme l’un de ses anciens rites et coutumes. Quelles sont les chances que Charles et Andrew soient tous les deux les meilleurs amis des pédophiles internationaux les plus notoires de leur génération ? Et quelles sont les chances que le mentor du roi Charles soit également accusé d’avoir violé de jeunes garçons ? Combien de fois ces révélations peuvent-elles être balayées d’un revers de main et déclarées « coïncidences » ? Maintenant que Savile et Mountbatten sont morts et que le frère disgracié de Charles, Andrew, ne peut plus tenir compagnie à Jeffrey Epstein, Charles passe son temps à travailler à l’introduction de la vision mondialiste du Nouvel Ordre Mondial, avec tout le mal anti-humain que cela implique. Mais il y a pire. Ceux qui sont au sommet de la pyramide ne peuvent rien laisser au hasard, et donc au lieu de compter uniquement sur l’argent pour corrompre et contrôler les politiciens, les dirigeants, les musiciens, les experts et tous ceux qui ont un large public, ils se tournent vers d’horribles méthodes de contrôle, comme la torture décrite par le lanceur d’alerte de l’école Aldenham. Ne vous y trompez pas, il s’agit d’une entreprise criminelle mondialiste mondiale, conçue pour piéger les jeunes et les vulnérables et détruire leurs âmes avant qu’ils ne rejoignent les rangs de l’élite des corrompus et des avilis. Tous les dirigeants mondiaux – et la plupart des artistes et des diffuseurs d’informations – sont compromis de cette manière, ce qui signifie qu’ils obéissent TOUS aux ordres de leurs maîtres au sommet de la pyramide. Cette enchère équivaut à la corruption de tous les esprits, à la sexualisation des enfants, au transhumanisme et à une dépopulation extrême. Pour ceux qui survivront à l’abattage planifié, ils seront récompensés par la tyrannie mondiale et l’esclavage de la sous-classe. Nous savons exactement ce qu’ils ont prévu pour nous parce qu’ils ne peuvent s’empêcher de s’en réjouir. Nous avons besoin de votre aide pour démanteler une secte pédophile vieille de 9 000 ans, adoratrice de Satan. On ne peut pas permettre à ce mal de continuer à se cacher à la vue de tous. Baxter Dmitry King Charles and Close Friends Raped 'Hundreds of Children' - Explosive New Testimony https://thepeoplesvoice.tv/king-charles-and-close-friends-raped-hundreds-of-children-explosive-new-testimony/
    THEPEOPLESVOICE.TV
    King Charles and Close Friends Raped 'Hundreds of Children' - Explosive New Testimony
    King Charles has been implicated in a massive decades-old pedophile ring at an "elite" British boarding school, according to revelations by a former student and whistleblower who has blown the lid off the horrific scale of the elite's chosen vice.
    0 Commentaires 0 Partages 2650 Vues
  • Par Alexis Haupt Philosophie

    "Les personnes soumises intellectuellement s’en prendront toujours à celles qui remettent en question la doxa de l’époque après y avoir identifié des failles. Elles les traiteront de fous, d’esprits dérangés. Pourquoi cela ? Eh bien parce que ces personnes souveraines intellectuellement leur tendent un miroir qui leur montre deux choses. D’abord, ce qu’elles sont : des personnes timides et soumises intellectuellement. Ensuite, ce qu’elles sont incapables de faire : remettre en question le récit de l’autorité et en soutenir les failles du regard. Regarder dans ce miroir les incommode, elles s’en prennent donc tout naturellement à ceux qui sont capables de faire preuve de ce qu’elles sont quant à elles incapables : d’audace intellectuelle."

    Discours de la servitude intellectuelle

    https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=NHHG8EVG6XKD&keywords=alexis+haupt&qid=1707109262&sprefix=%2Caps%2C59&sr=8-1

    6:02 AM · 5 févr. 2024 · 25,3 k vues

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1754369854008652192
    Par Alexis Haupt Philosophie "Les personnes soumises intellectuellement s’en prendront toujours à celles qui remettent en question la doxa de l’époque après y avoir identifié des failles. Elles les traiteront de fous, d’esprits dérangés. Pourquoi cela ? Eh bien parce que ces personnes souveraines intellectuellement leur tendent un miroir qui leur montre deux choses. D’abord, ce qu’elles sont : des personnes timides et soumises intellectuellement. Ensuite, ce qu’elles sont incapables de faire : remettre en question le récit de l’autorité et en soutenir les failles du regard. Regarder dans ce miroir les incommode, elles s’en prennent donc tout naturellement à ceux qui sont capables de faire preuve de ce qu’elles sont quant à elles incapables : d’audace intellectuelle." Discours de la servitude intellectuelle https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=NHHG8EVG6XKD&keywords=alexis+haupt&qid=1707109262&sprefix=%2Caps%2C59&sr=8-1 6:02 AM · 5 févr. 2024 · 25,3 k vues https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1754369854008652192
    Noté /5. Retrouvez Discours de la servitude intellectuelle - De la soumission intellectuelle au déni de tyrannie et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion
    0 Commentaires 0 Partages 423 Vues
  • Mgr Viganò : J'exprime ma "solidarité totale" avec les agriculteurs qui luttent contre le nouvel ordre mondial

    (LifeSiteNews) — L'archevêque Carlo Maria Viganò a publié une déclaration sur X, anciennement Twitter, mercredi, célébrant les efforts des agriculteurs européens qui, depuis des mois, protestent contre les politiques mondialistes qui menacent à la fois leurs moyens de subsistance et l'industrie agricole dans son ensemble. Lire la déclaration complète ci-dessous.

    Le plan criminel mondialiste veut détruire l'agriculture, l'élevage et la pêche traditionnels pour forcer les gens à manger des aliments artificiels produits par les multinationales. Et ce sont les grands fonds d'investissement et le Forum économique mondial qui font pression sur les parlements pour imposer une "transition" dévastatrice et inhumaine.

    J'exprime mon entière solidarité et mes encouragements aux agriculteurs, aux éleveurs, aux pêcheurs, aux chauffeurs routiers et à tous ceux qui les soutiennent.

    Il ne s'agit pas de n'importe quelle manifestation : c'est peut-être la dernière chance qu'ont les peuples de rétablir leurs droits et de se libérer de la tyrannie d'une minorité de milliardaires criminels que personne n'a élus et qui prétendent décider de ce que nous devons penser, acheter, manger et apprendre ; des médicaments avec lesquels nous devons être traités ; de la manière dont nous pouvons voyager et de l'opportunité de le faire. Et tout cela sur la base de mensonges et de chantages : il n'y a pas d'urgence climatique, sanitaire ou énergétique.

    La seule véritable urgence est notre trahison par nos gouvernants - et par les dirigeants de l'Église catholique elle-même - au détriment de l'humanité tout entière. La servilité de l'ensemble de la classe politique, la censure des médias, le silence de la justice, la complicité des forces de l'ordre et des forces armées face à ce coup d'État sont scandaleux.

    L'heure est venue pour les peuples de revendiquer courageusement et fermement leurs droits naturels et inaliénables, mis en péril par le coup d'État mondial du WEF. Il faut obtenir la démission de ceux qui nous gouvernent au nom d'une élite subversive et contre le peuple.

    Accompagnons par la prière ceux qui luttent contre le Nouvel Ordre Mondial. Que le Rosaire soit la chaîne spirituelle qui nous unit. Que le Seigneur accompagne, protège et bénisse ceux qui se réveillent avant qu'il ne soit trop tard.

    https://www.lifesitenews.com/fr/opinion/archeveque-vigano-jexprime-mon-entiere-solidarite-avec-les-agriculteurs-qui-combattent-le-nouvel-ordre-mondial/
    Mgr Viganò : J'exprime ma "solidarité totale" avec les agriculteurs qui luttent contre le nouvel ordre mondial (LifeSiteNews) — L'archevêque Carlo Maria Viganò a publié une déclaration sur X, anciennement Twitter, mercredi, célébrant les efforts des agriculteurs européens qui, depuis des mois, protestent contre les politiques mondialistes qui menacent à la fois leurs moyens de subsistance et l'industrie agricole dans son ensemble. Lire la déclaration complète ci-dessous. Le plan criminel mondialiste veut détruire l'agriculture, l'élevage et la pêche traditionnels pour forcer les gens à manger des aliments artificiels produits par les multinationales. Et ce sont les grands fonds d'investissement et le Forum économique mondial qui font pression sur les parlements pour imposer une "transition" dévastatrice et inhumaine. J'exprime mon entière solidarité et mes encouragements aux agriculteurs, aux éleveurs, aux pêcheurs, aux chauffeurs routiers et à tous ceux qui les soutiennent. Il ne s'agit pas de n'importe quelle manifestation : c'est peut-être la dernière chance qu'ont les peuples de rétablir leurs droits et de se libérer de la tyrannie d'une minorité de milliardaires criminels que personne n'a élus et qui prétendent décider de ce que nous devons penser, acheter, manger et apprendre ; des médicaments avec lesquels nous devons être traités ; de la manière dont nous pouvons voyager et de l'opportunité de le faire. Et tout cela sur la base de mensonges et de chantages : il n'y a pas d'urgence climatique, sanitaire ou énergétique. La seule véritable urgence est notre trahison par nos gouvernants - et par les dirigeants de l'Église catholique elle-même - au détriment de l'humanité tout entière. La servilité de l'ensemble de la classe politique, la censure des médias, le silence de la justice, la complicité des forces de l'ordre et des forces armées face à ce coup d'État sont scandaleux. L'heure est venue pour les peuples de revendiquer courageusement et fermement leurs droits naturels et inaliénables, mis en péril par le coup d'État mondial du WEF. Il faut obtenir la démission de ceux qui nous gouvernent au nom d'une élite subversive et contre le peuple. Accompagnons par la prière ceux qui luttent contre le Nouvel Ordre Mondial. Que le Rosaire soit la chaîne spirituelle qui nous unit. Que le Seigneur accompagne, protège et bénisse ceux qui se réveillent avant qu'il ne soit trop tard. https://www.lifesitenews.com/fr/opinion/archeveque-vigano-jexprime-mon-entiere-solidarite-avec-les-agriculteurs-qui-combattent-le-nouvel-ordre-mondial/
    WWW.LIFESITENEWS.COM
    Mgr Viganò : J'exprime ma "solidarité totale" avec les agriculteurs qui luttent contre le Nouvel Ordre Mondial - LifeSite
    Accompagnons par la prière ceux qui luttent contre le Nouvel Ordre Mondial. Que le Rosaire soit la chaîne spirituelle qui nous unit. Que le Seigneur accompagne, protège et bénisse ceux qui se réveillent avant qu'il ne soit trop tard.
    0 Commentaires 0 Partages 1976 Vues
  • Par Alexis Haupt Philosophie

    "Les gens qui n'ont pas été se faire "vacciner" ne sont pas plus "intelligents" que les autres. Beaucoup de personnes doivent avoir un QI supérieur au mien et ont été se faire injecter un produit expérimental dans le sang. Non, ma pensée depuis plus de 3 ans est la suivante : les gens non vaccinés ont un "quotient de résistance intellectuelle" plus élevé que les autres. Comme je tente d'expliquer dans le Discours de la servitude intellectuelle : leur moi-pensant est plus mature et leur psychisme a plus de ressources pour analyser avec esprit critique la doxa ou le discours de l'autorité.
    En effet, je soutiens qu'intelligence et bon sens sont étouffés par la soumission intellectuelle. Cela explique pourquoi les humains, lesquels sont dans leur grande majorité soumis intellectuellement : gobent aveuglément le récit de l'autorité même s'il comporte des failles grossières, évidentes, pire : même s'il est complétement fou.
    Car oui, je vais encore déplaire, heurter ou choquer nombre de lecteurs mais ne vous déplaise de l'entendre : s'injecter un produit expérimental dans le sang, signer une auto-autorisation pour sortir de chez soi et aller faire ses courses, boire son café assis, rester sur la plage debout et en mouvement, limiter le repas à 6 personnes ( pas à 5, pas à 7 mais à 6 ! ), laisser les grands-parents en cuisine pour le repas de Noël, fermer le rayon slip et jouets pour enfants mais non les clubs échangistes, marcher dans la rue avec un bout de tissu sur le nez (un véritable "objet magique"), bref faire toutes ces choses là pour lutter contre un virus saisonnier ressemble à s'y méprendre à de la folie. Je ne dis pas ici que mon peuple est fou mais qu'il s'est comporté comme tel. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose : comme j'explique dans le Discours de la servitude intellectuelle* : un délire collectif, ça commence avec des mesures délirantes, ça continue avec un récit qui justifie ces mesures et enfin ça triomphe avec une "soumission intellectuelle audit récit."

    * Discours de la servitude intellectuelle :
    https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=22KSCFZZN15AT&keywords=alexis+haupt&qid=1706985284&sprefix=%2Caps%2C66&sr=8-1

    7:57 PM · 3 févr. 2024 · 170,2 k vues

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1753855267265970195
    Par Alexis Haupt Philosophie "Les gens qui n'ont pas été se faire "vacciner" ne sont pas plus "intelligents" que les autres. Beaucoup de personnes doivent avoir un QI supérieur au mien et ont été se faire injecter un produit expérimental dans le sang. Non, ma pensée depuis plus de 3 ans est la suivante : les gens non vaccinés ont un "quotient de résistance intellectuelle" plus élevé que les autres. Comme je tente d'expliquer dans le Discours de la servitude intellectuelle : leur moi-pensant est plus mature et leur psychisme a plus de ressources pour analyser avec esprit critique la doxa ou le discours de l'autorité. En effet, je soutiens qu'intelligence et bon sens sont étouffés par la soumission intellectuelle. Cela explique pourquoi les humains, lesquels sont dans leur grande majorité soumis intellectuellement : gobent aveuglément le récit de l'autorité même s'il comporte des failles grossières, évidentes, pire : même s'il est complétement fou. Car oui, je vais encore déplaire, heurter ou choquer nombre de lecteurs mais ne vous déplaise de l'entendre : s'injecter un produit expérimental dans le sang, signer une auto-autorisation pour sortir de chez soi et aller faire ses courses, boire son café assis, rester sur la plage debout et en mouvement, limiter le repas à 6 personnes ( pas à 5, pas à 7 mais à 6 ! ), laisser les grands-parents en cuisine pour le repas de Noël, fermer le rayon slip et jouets pour enfants mais non les clubs échangistes, marcher dans la rue avec un bout de tissu sur le nez (un véritable "objet magique"), bref faire toutes ces choses là pour lutter contre un virus saisonnier ressemble à s'y méprendre à de la folie. Je ne dis pas ici que mon peuple est fou mais qu'il s'est comporté comme tel. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose : comme j'explique dans le Discours de la servitude intellectuelle* : un délire collectif, ça commence avec des mesures délirantes, ça continue avec un récit qui justifie ces mesures et enfin ça triomphe avec une "soumission intellectuelle audit récit." * Discours de la servitude intellectuelle : https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=22KSCFZZN15AT&keywords=alexis+haupt&qid=1706985284&sprefix=%2Caps%2C66&sr=8-1 7:57 PM · 3 févr. 2024 · 170,2 k vues https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1753855267265970195
    Noté /5. Retrouvez Discours de la servitude intellectuelle - De la soumission intellectuelle au déni de tyrannie et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion
    0 Commentaires 0 Partages 1099 Vues
  • L'Archevêque Carlo Maria Viganò :

    "Le plan criminel mondialiste veut détruire l’agriculture, l’élevage et la pêche traditionnels afin de forcer les gens à manger des aliments artificiels produits par les sociétés multinationales. Et ce sont les grands fonds d’investissement et le Forum économique mondial qui font pression sur les parlements pour imposer une « transition » dévastatrice et inhumaine."

    "J'exprime mon entière solidarité et mes encouragements envers les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs, les camionneurs et tous ceux qui les soutiennent."

    "Ce n'est pas n'importe quelle protestation : c'est peut-être la dernière chance qu'ont les peuples de restaurer leurs droits et de se libérer de la tyrannie d'une minorité de milliardaires criminels que personne n'a élus et qui prétendent décider de ce que nous devons penser, acheter, manger et apprendre, avec quels médicaments devrions-nous être traités, comment et si nous pouvons voyager. Et tout cela sur la base de mensonges et de chantages : il n’y a pas d’urgence climatique, sanitaire ou énergétique."

    "La seule véritable urgence est notre trahison de la part de nos dirigeants – et de la direction de l’Église catholique elle-même – au détriment de la race humaine tout entière. La servilité de l’ensemble de la classe politique, la censure des médias, le silence du pouvoir judiciaire et la complicité des forces de l’ordre et des forces armées face à ce coup d’État sont scandaleuses."

    "Le moment est venu pour les peuples de revendiquer courageusement et fermement leurs droits naturels et inaliénables, qui ont été mis en danger par le coup d'État mondial du WEF. Il faut obtenir la démission de ceux qui nous gouvernent au nom d’une élite subversive et contre le peuple."

    "Accompagnons par la prière ceux qui luttent contre le nouvel ordre mondial. Que le Rosaire soit la chaîne spirituelle qui nous unit. Que le Seigneur accompagne, protège et bénisse ceux qui se réveillent avant qu'il ne soit trop tard."

    ********

    Archevêque Carlo Maria Viganò

    "The globalist criminal plan wants to destroy traditional agriculture, animal husbandry, and fishing in order to force people to eat artificial food produced by multinational corporations. And it is the big investment funds and the Word Economic Forum that are lobbying parliaments to impose a devastating and inhuman 'transition'.

    I express my complete solidarity with and encouragement to the farmers, ranchers, fishermen, truck drivers, and all those who support them.

    This is not just any protest: this is perhaps the last chance the peoples have to restore their rights and free themselves from the tyranny of a minority of criminal billionaires whom no one has elected and who claim to decide what we should think, buy, eat, and learn; what drugs we should be treated with; how and whether we can travel. And all this on the basis of lies and blackmail: there is no climate, health, or energy emergency.

    The only real emergency is our betrayal by our rulers - and by the Catholic Church leadership itself - to the detriment of the entire human race. The servility of the entire political class, the media censorship, the silence of the judiciary, and the complicity of the law enforcement and armed forces in the face of this coup are scandalous.

    The time has come for the peoples to courageously and firmly claim their natural and inalienable rights, which have been endangered by the WEF's global coup d'état. The resignation of those who rule us on behalf of a subversive elite and against the people must be obtained.

    Let us accompany with prayer those who are fighting against the New World Order. May the Rosary be the spiritual chain that unites us. May the Lord accompany, protect, and bless those who are waking up before it is too late."

    #JeSoutiensLesAgriculteurs
    #farmersprotest
    #AgriculteursEnColeres
    #siegeofparis
    #BlocusDeParis
    #blocageDeParis
    #agriculteurs
    #nofarmersnofood
    #nofarmsanofood
    #rungis
    #agricoltori
    #trattori
    #mercosur
    #blocusderungis
    #Bauernproteste
    #Unternehmerproteste
    #Truckerproteste
    #Mittelstandsproteste
    #Ampelmussweg
    #FarmersProtests
    #GermanRail
    #TruckerProtests
    @AndersonAfDMdEP

    #freedomtraininternational
    @jimferguson

    @asselineau

    @philippot

    @nofarmsnofood

    @silvano_trotta

    @EricArchambaul7

    @franborgonovo

    @fdragoni

    @veritediffusee

    @elonmusk

    @GenFlynn

    @TuckerCarlson


    https://twitter.com/CarloMVigano/status/1752638914404266245

    https://twitter.com/EricArchambaul7/status/1752679803277259048
    L'Archevêque Carlo Maria Viganò : "Le plan criminel mondialiste veut détruire l’agriculture, l’élevage et la pêche traditionnels afin de forcer les gens à manger des aliments artificiels produits par les sociétés multinationales. Et ce sont les grands fonds d’investissement et le Forum économique mondial qui font pression sur les parlements pour imposer une « transition » dévastatrice et inhumaine." "J'exprime mon entière solidarité et mes encouragements envers les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs, les camionneurs et tous ceux qui les soutiennent." "Ce n'est pas n'importe quelle protestation : c'est peut-être la dernière chance qu'ont les peuples de restaurer leurs droits et de se libérer de la tyrannie d'une minorité de milliardaires criminels que personne n'a élus et qui prétendent décider de ce que nous devons penser, acheter, manger et apprendre, avec quels médicaments devrions-nous être traités, comment et si nous pouvons voyager. Et tout cela sur la base de mensonges et de chantages : il n’y a pas d’urgence climatique, sanitaire ou énergétique." "La seule véritable urgence est notre trahison de la part de nos dirigeants – et de la direction de l’Église catholique elle-même – au détriment de la race humaine tout entière. La servilité de l’ensemble de la classe politique, la censure des médias, le silence du pouvoir judiciaire et la complicité des forces de l’ordre et des forces armées face à ce coup d’État sont scandaleuses." "Le moment est venu pour les peuples de revendiquer courageusement et fermement leurs droits naturels et inaliénables, qui ont été mis en danger par le coup d'État mondial du WEF. Il faut obtenir la démission de ceux qui nous gouvernent au nom d’une élite subversive et contre le peuple." "Accompagnons par la prière ceux qui luttent contre le nouvel ordre mondial. Que le Rosaire soit la chaîne spirituelle qui nous unit. Que le Seigneur accompagne, protège et bénisse ceux qui se réveillent avant qu'il ne soit trop tard." ******** Archevêque Carlo Maria Viganò "The globalist criminal plan wants to destroy traditional agriculture, animal husbandry, and fishing in order to force people to eat artificial food produced by multinational corporations. And it is the big investment funds and the Word Economic Forum that are lobbying parliaments to impose a devastating and inhuman 'transition'. I express my complete solidarity with and encouragement to the farmers, ranchers, fishermen, truck drivers, and all those who support them. This is not just any protest: this is perhaps the last chance the peoples have to restore their rights and free themselves from the tyranny of a minority of criminal billionaires whom no one has elected and who claim to decide what we should think, buy, eat, and learn; what drugs we should be treated with; how and whether we can travel. And all this on the basis of lies and blackmail: there is no climate, health, or energy emergency. The only real emergency is our betrayal by our rulers - and by the Catholic Church leadership itself - to the detriment of the entire human race. The servility of the entire political class, the media censorship, the silence of the judiciary, and the complicity of the law enforcement and armed forces in the face of this coup are scandalous. The time has come for the peoples to courageously and firmly claim their natural and inalienable rights, which have been endangered by the WEF's global coup d'état. The resignation of those who rule us on behalf of a subversive elite and against the people must be obtained. Let us accompany with prayer those who are fighting against the New World Order. May the Rosary be the spiritual chain that unites us. May the Lord accompany, protect, and bless those who are waking up before it is too late." #JeSoutiensLesAgriculteurs #farmersprotest #AgriculteursEnColeres #siegeofparis #BlocusDeParis #blocageDeParis #agriculteurs #nofarmersnofood #nofarmsanofood #rungis #agricoltori #trattori #mercosur #blocusderungis #Bauernproteste #Unternehmerproteste #Truckerproteste #Mittelstandsproteste #Ampelmussweg #FarmersProtests #GermanRail #TruckerProtests @AndersonAfDMdEP #freedomtraininternational @jimferguson @asselineau @philippot @nofarmsnofood @silvano_trotta @EricArchambaul7 @franborgonovo @fdragoni @veritediffusee @elonmusk @GenFlynn @TuckerCarlson https://twitter.com/CarloMVigano/status/1752638914404266245 https://twitter.com/EricArchambaul7/status/1752679803277259048
    0 Commentaires 0 Partages 3037 Vues
  • Par Alexis Haupt Philosophie

    "J'ai toujours été très proche de mes grands-parents et d'une façon générale : des personnes âgées.
    Comme beaucoup, je n'ai plus de grands-parents aujourd’hui. Mais il n’empêche : je pense presque tous les jours à eux. Ils font partie de moi. Je me souviens, bien avant la tyrannie Covid, j'accompagnais presque tous les jours mon grand-père, d'environ 90 ans, voir sa femme. Ma grand-mère se trouvait en effet dans une maison de retraite médicalisée. La pauvre avait perdu l'esprit. Chaque soir, mon grand-père voulait être certain qu'elle se porte bien, qu'elle ait mangé et soit au couchée.
    Mon grand-père était un petit monsieur au teint très foncé, aux sourcils très noirs, à la moustache très fine et il ne sortait jamais sans son chapeau. Il était d'un autre temps : né dans les montagnes calabraises et débarqué à Paris pour être maçon, il n'a pas connu l'école et n'a jamais maîtrisé parfaitement le français. À la fin de sa vie, il parlait même une sorte de mélange entre le français, le calabrais et l'italien. Bref, une "langue" que seuls ses enfants et petits-enfants pouvaient comprendre.

    Pendant le Covid, je me demandais souvent comment j'aurais réagi face aux restrictions de liberté. Ces dernières m'auraient en effet empêché de rendre visite à ma grand-mère en maison médicalisée et de lui donner son verre d'eau comme je faisais à chaque fois que je la voyais. Pire, je me demandais souvent comment j'aurais réagi face à cette tyrannie qui aurait empêché mon grand-père d'aller la voir. Cela aurait été une véritable torture pour lui. Je me suis souvent posé cette question et très sincèrement : je ne sais pas comment j'aurais réagi à ces folles mesures. Parfois, je me dis que c'est peut-être pas plus mal qu'ils n'aient pas connu cette période inhumaine, laquelle a empêché des familles de dire adieu à des proches sur leur lit d’hôpital, d'assister à des enterrements, ou d'aller rendre visite à des anciens isolés dans une chambre d'Ephad.

    Bref, je pense régulièrement à toutes ces personnes qui ont subi des restrictions injustes, incohérentes et terribles d'un point de vue psychologique. Ainsi, pour toutes ces familles, et en repensant à mes grands-parents, je ne cesserai jamais de dénoncer ce qu'on nous a fait subir. C'est-à-dire un régime totalitaire aux règles folles, absurdes et inhumaines.
    Alors certes, je suis au courant qu'une grande partie de la population est plongée dans un profond déni et ne veut pas repenser à cette période. Inconsciemment, leur esprit sait qu'ils ont collaboré sans le vouloir à la tyrannie. Alors ils se protègent : leur esprit refoule ce qu'il s'est passé. Dans leur esprit, il n'y a eu ni tyrannie ni complicité involontaire de leur part. Et pourtant si ! Ne leur déplaise de l'entendre : en se soumettant aveuglément au récit qui justifiait ces mesures sottes et liberticides, les gens ont collaboré. La soumission intellectuelle a conduit la masse à la servitude volontaire et à la complicité involontaire.

    À nouveau, je sais que beaucoup de gens sont actuellement plongés dans un déni. Dans le Discours de la servitude intellectuelle, j'avais nommé cela le "déni de tyrannie". Mais pour être tout à fait sincère, au moment même où j'écris ces lignes, je m'en fiche. Je me fiche de ce mécanisme de défense réalisé à leur insu par leur cerveau : je rends ici hommage à ces personnes dont les médias ne parlent jamais et qui sont mortes seules sans que leurs proches n'aient pu tenir la main. C'est pour elles et leurs familles que j’écris ces lignes cette nuit. Pour elles, pour la vérité et pour que cela ne se reproduise jamais."

    13 janv. 2024

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1745971717569208791
    Par Alexis Haupt Philosophie "J'ai toujours été très proche de mes grands-parents et d'une façon générale : des personnes âgées. Comme beaucoup, je n'ai plus de grands-parents aujourd’hui. Mais il n’empêche : je pense presque tous les jours à eux. Ils font partie de moi. Je me souviens, bien avant la tyrannie Covid, j'accompagnais presque tous les jours mon grand-père, d'environ 90 ans, voir sa femme. Ma grand-mère se trouvait en effet dans une maison de retraite médicalisée. La pauvre avait perdu l'esprit. Chaque soir, mon grand-père voulait être certain qu'elle se porte bien, qu'elle ait mangé et soit au couchée. Mon grand-père était un petit monsieur au teint très foncé, aux sourcils très noirs, à la moustache très fine et il ne sortait jamais sans son chapeau. Il était d'un autre temps : né dans les montagnes calabraises et débarqué à Paris pour être maçon, il n'a pas connu l'école et n'a jamais maîtrisé parfaitement le français. À la fin de sa vie, il parlait même une sorte de mélange entre le français, le calabrais et l'italien. Bref, une "langue" que seuls ses enfants et petits-enfants pouvaient comprendre. Pendant le Covid, je me demandais souvent comment j'aurais réagi face aux restrictions de liberté. Ces dernières m'auraient en effet empêché de rendre visite à ma grand-mère en maison médicalisée et de lui donner son verre d'eau comme je faisais à chaque fois que je la voyais. Pire, je me demandais souvent comment j'aurais réagi face à cette tyrannie qui aurait empêché mon grand-père d'aller la voir. Cela aurait été une véritable torture pour lui. Je me suis souvent posé cette question et très sincèrement : je ne sais pas comment j'aurais réagi à ces folles mesures. Parfois, je me dis que c'est peut-être pas plus mal qu'ils n'aient pas connu cette période inhumaine, laquelle a empêché des familles de dire adieu à des proches sur leur lit d’hôpital, d'assister à des enterrements, ou d'aller rendre visite à des anciens isolés dans une chambre d'Ephad. Bref, je pense régulièrement à toutes ces personnes qui ont subi des restrictions injustes, incohérentes et terribles d'un point de vue psychologique. Ainsi, pour toutes ces familles, et en repensant à mes grands-parents, je ne cesserai jamais de dénoncer ce qu'on nous a fait subir. C'est-à-dire un régime totalitaire aux règles folles, absurdes et inhumaines. Alors certes, je suis au courant qu'une grande partie de la population est plongée dans un profond déni et ne veut pas repenser à cette période. Inconsciemment, leur esprit sait qu'ils ont collaboré sans le vouloir à la tyrannie. Alors ils se protègent : leur esprit refoule ce qu'il s'est passé. Dans leur esprit, il n'y a eu ni tyrannie ni complicité involontaire de leur part. Et pourtant si ! Ne leur déplaise de l'entendre : en se soumettant aveuglément au récit qui justifiait ces mesures sottes et liberticides, les gens ont collaboré. La soumission intellectuelle a conduit la masse à la servitude volontaire et à la complicité involontaire. À nouveau, je sais que beaucoup de gens sont actuellement plongés dans un déni. Dans le Discours de la servitude intellectuelle, j'avais nommé cela le "déni de tyrannie". Mais pour être tout à fait sincère, au moment même où j'écris ces lignes, je m'en fiche. Je me fiche de ce mécanisme de défense réalisé à leur insu par leur cerveau : je rends ici hommage à ces personnes dont les médias ne parlent jamais et qui sont mortes seules sans que leurs proches n'aient pu tenir la main. C'est pour elles et leurs familles que j’écris ces lignes cette nuit. Pour elles, pour la vérité et pour que cela ne se reproduise jamais." 13 janv. 2024 https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1745971717569208791
    0 Commentaires 0 Partages 2207 Vues
  • Alexis Haupt Philosophie

    "Durant le procès de Jésus, Pilate demanda à la foule, comme c'était la coutume, quel prisonnier il devait relâcher. Il demanda : " Qui voulez-vous que je relâche : Barrabas ou Jésus, appelé le Christ ?" La foule exigea la libération de Barrabas et la crucifixion de Jésus !
    Cela en dit long, l'ami. En effet, on en revient toujours à la même histoire : celle de La Boétie. En effet, quand une tyrannie triomphe, c'est plus à cause du peuple qui obéit en masse au tyran qu'au tyran lui-même. C'est la foule qui a réclamé la mort de Jésus alors qu'elle aurait pu le sauver et c'est la foule qui réclame la tyrannie en s'agenouillant devant le tyran et en le soutenant alors qu'elle pourrait dire non. Ces deux dernières années en témoignent.
    Le message ici est clair : tout ce qui se passera dans les années à venir, absolument tout, sera de ta faute peuple. C'est toi qui a les cartes en main, c'est toi qui peux choisir de te crucifier ou non. Tes enfants et petits enfants porteront la croix ou les fers aux pieds que tu auras accepté qu'ils portent. Accepté en acceptant l'inacceptable. Mais surtout, accepté en refusant de regarder dans quelle direction tu courais : c'est-à-dire en suivant le mouvement de la foule dirigée par des maîtres malveillants, en fermant les yeux et en te bouchant les oreilles.
    Peuple, tu n'a pas compris la leçon de Jésus, ni celle de Socrate, ni celle de la Boétie, alors tu revivras le déluge. Tu le revivras pour apprendre comme un enfant qui doit grandir. Telle est la réalité de l'Homme du 21e siècle : c'est un enfant avec la technologie dans les mains, rien de plus. Un enfant qui envoie des fusées dans l'espace mais qui manque de sagesse. Un enfant qui refuse de méditer sur les messages émancipateurs et qui en paiera le prix fort. Celui de la liberté."

    9:36 AM · 24 déc. 2023 · 46,9 k vues

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1738840966444765516
    Alexis Haupt Philosophie "Durant le procès de Jésus, Pilate demanda à la foule, comme c'était la coutume, quel prisonnier il devait relâcher. Il demanda : " Qui voulez-vous que je relâche : Barrabas ou Jésus, appelé le Christ ?" La foule exigea la libération de Barrabas et la crucifixion de Jésus ! Cela en dit long, l'ami. En effet, on en revient toujours à la même histoire : celle de La Boétie. En effet, quand une tyrannie triomphe, c'est plus à cause du peuple qui obéit en masse au tyran qu'au tyran lui-même. C'est la foule qui a réclamé la mort de Jésus alors qu'elle aurait pu le sauver et c'est la foule qui réclame la tyrannie en s'agenouillant devant le tyran et en le soutenant alors qu'elle pourrait dire non. Ces deux dernières années en témoignent. Le message ici est clair : tout ce qui se passera dans les années à venir, absolument tout, sera de ta faute peuple. C'est toi qui a les cartes en main, c'est toi qui peux choisir de te crucifier ou non. Tes enfants et petits enfants porteront la croix ou les fers aux pieds que tu auras accepté qu'ils portent. Accepté en acceptant l'inacceptable. Mais surtout, accepté en refusant de regarder dans quelle direction tu courais : c'est-à-dire en suivant le mouvement de la foule dirigée par des maîtres malveillants, en fermant les yeux et en te bouchant les oreilles. Peuple, tu n'a pas compris la leçon de Jésus, ni celle de Socrate, ni celle de la Boétie, alors tu revivras le déluge. Tu le revivras pour apprendre comme un enfant qui doit grandir. Telle est la réalité de l'Homme du 21e siècle : c'est un enfant avec la technologie dans les mains, rien de plus. Un enfant qui envoie des fusées dans l'espace mais qui manque de sagesse. Un enfant qui refuse de méditer sur les messages émancipateurs et qui en paiera le prix fort. Celui de la liberté." 9:36 AM · 24 déc. 2023 · 46,9 k vues https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1738840966444765516
    0 Commentaires 0 Partages 1076 Vues
  • Alexis Haupt Philosophie :

    "Avez-vous déjà entendu parler du syndrome de Stockholm ? C’est ainsi que l’on nomme un phénomène plutôt étrange : la sympathie qui s’établit entre un otage et ses ravisseurs. Il pourrait s’agir d’une réaction de défense de l’esprit de la victime contre une séquestration. Je suis convaincu que les périodes autoritaires engendrent le même genre de mécanismes psychologiques, sinon précisément le même, chez de nombreux individus. La crise du Covid a été si révélatrice de cette réalité que durant cette période qui a vu triompher l’absurde, je voyais au sein même de mon pays proliférer une sorte de « syndrome de Stockholm collectif ». Un délire collectif où le peuple, niant l’autoritarisme implanté ou en train de naître dans son pays, finit par soutenir le despote ou les dérives autoritaires, les défendre, et aller même jusqu’à s’en prendre à ceux qui veulent l’en délivrer ou qui tentent simplement de l’avertir de la situation. Ce « syndrome de Stockholm collectif » engendre en parallèle une sorte de « syndrome de Stockholm intellectuel » : le soutien inconditionnel du récit mensonger de l’autorité despotique, récit indispensable à celle-ci pour justifier ses mesures autoritaires et liberticides. Le peuple s’accroche alors au récit de l’autorité, s’y soumet aveuglément, et ce, même si ce récit contredit le réel de manière flagrante. Il s’y résigne parce que reconnaître le mensonge de l’autorité lui serait trop difficile, il n’en a pas les « ressources intérieures » dont nous parle Milgram."

    Discours de la servitude intellectuel

    https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=1Q303C0GO5ZMX&keywords=alexis+haupt&qid=1703182165&sprefix=%2Caps%2C61&sr=8-1

    7:12 PM · 21 déc. 2023 · 9 549 vues

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1737898796040810999
    Alexis Haupt Philosophie : "Avez-vous déjà entendu parler du syndrome de Stockholm ? C’est ainsi que l’on nomme un phénomène plutôt étrange : la sympathie qui s’établit entre un otage et ses ravisseurs. Il pourrait s’agir d’une réaction de défense de l’esprit de la victime contre une séquestration. Je suis convaincu que les périodes autoritaires engendrent le même genre de mécanismes psychologiques, sinon précisément le même, chez de nombreux individus. La crise du Covid a été si révélatrice de cette réalité que durant cette période qui a vu triompher l’absurde, je voyais au sein même de mon pays proliférer une sorte de « syndrome de Stockholm collectif ». Un délire collectif où le peuple, niant l’autoritarisme implanté ou en train de naître dans son pays, finit par soutenir le despote ou les dérives autoritaires, les défendre, et aller même jusqu’à s’en prendre à ceux qui veulent l’en délivrer ou qui tentent simplement de l’avertir de la situation. Ce « syndrome de Stockholm collectif » engendre en parallèle une sorte de « syndrome de Stockholm intellectuel » : le soutien inconditionnel du récit mensonger de l’autorité despotique, récit indispensable à celle-ci pour justifier ses mesures autoritaires et liberticides. Le peuple s’accroche alors au récit de l’autorité, s’y soumet aveuglément, et ce, même si ce récit contredit le réel de manière flagrante. Il s’y résigne parce que reconnaître le mensonge de l’autorité lui serait trop difficile, il n’en a pas les « ressources intérieures » dont nous parle Milgram." Discours de la servitude intellectuel https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=1Q303C0GO5ZMX&keywords=alexis+haupt&qid=1703182165&sprefix=%2Caps%2C61&sr=8-1 7:12 PM · 21 déc. 2023 · 9 549 vues https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1737898796040810999
    Noté /5. Retrouvez Discours de la servitude intellectuelle - De la soumission intellectuelle au déni de tyrannie et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion
    0 Commentaires 0 Partages 1157 Vues
  • "Si vous n'avez pas vu le problème quand la police entrait dans des restaurants pour contrôler les pass ou patrouillait en armes lourdes sur les plages pour vérifier que les citoyens ne soient pas assis, vous êtes le problème : votre déni est le meilleur allié de l'autoritarisme.

    Dans le Discours de la servitude intellectuelle, écrit en plein covid, je nommais cela : le déni de tyrannie" :
    https://amzn.eu/d/5mnXlBt"

    Alexis Haupt Philosophie

    8:29 AM · 9 déc. 2023 · 33,7 k vues

    https://twitter.com/PtitSoleil1/status/1733621475129676281
    "Si vous n'avez pas vu le problème quand la police entrait dans des restaurants pour contrôler les pass ou patrouillait en armes lourdes sur les plages pour vérifier que les citoyens ne soient pas assis, vous êtes le problème : votre déni est le meilleur allié de l'autoritarisme. Dans le Discours de la servitude intellectuelle, écrit en plein covid, je nommais cela : le déni de tyrannie" : https://amzn.eu/d/5mnXlBt" Alexis Haupt Philosophie 8:29 AM · 9 déc. 2023 · 33,7 k vues https://twitter.com/PtitSoleil1/status/1733621475129676281
    0 Commentaires 0 Partages 658 Vues
  • 🏫 Quand j’ai vu ce qu’ils allaient me faire devenir, j’ai compris l’importance de savoir désobéir.

    📌 L’école, en sculptant les esprits dans un moule uniforme, occulte souvent l’éclat de la singularité et de la créativité.

    📌 Elle nous apprend à suivre, à répéter, à obéir sans trop questionner. Elle façonne les esprits pour engendrer un certain type de citoyens et de travailleurs.

    📌 C’est ce que Todd Rose, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Harvard appelle « la tyrannie de la norme. »

    📌 Dans ce conformisme imposé, la vraie nature de chacun se trouve étouffée, laissant peu de place à l’expression personnelle et à l’esprit critique.

    ⚠️ Savoir désobéir devient alors l’une des composantes de l’épanouissement individuel.

    📌 La désobéissance n’est pas une fin en soi, mais un moyen de réaffirmer notre individualité, de défier les structures qui limitent notre pensée et notre créativité.

    📌 La désobéissance est le reflet de notre quête de sens, une exploration nécessaire pour se découvrir et s’épanouir pleinement.

    🔥 Ainsi, apprendre à désobéir, c’est s’ouvrir à de nouvelles perspectives, c’est embrasser pleinement qui nous sommes et ce que nous pourrions devenir.

    Patrick Santilli - Psychologue

    https://www.facebook.com/livelyup.ch/posts/pfbid02LdtWySHnhBCVM3eDaNp3FvA7zC7JNJZkMMJ5nRipnLcoZwAcX4oenhm5kB34YWzHl
    🏫 Quand j’ai vu ce qu’ils allaient me faire devenir, j’ai compris l’importance de savoir désobéir. 📌 L’école, en sculptant les esprits dans un moule uniforme, occulte souvent l’éclat de la singularité et de la créativité. 📌 Elle nous apprend à suivre, à répéter, à obéir sans trop questionner. Elle façonne les esprits pour engendrer un certain type de citoyens et de travailleurs. 📌 C’est ce que Todd Rose, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Harvard appelle « la tyrannie de la norme. » 📌 Dans ce conformisme imposé, la vraie nature de chacun se trouve étouffée, laissant peu de place à l’expression personnelle et à l’esprit critique. ⚠️ Savoir désobéir devient alors l’une des composantes de l’épanouissement individuel. 📌 La désobéissance n’est pas une fin en soi, mais un moyen de réaffirmer notre individualité, de défier les structures qui limitent notre pensée et notre créativité. 📌 La désobéissance est le reflet de notre quête de sens, une exploration nécessaire pour se découvrir et s’épanouir pleinement. 🔥 Ainsi, apprendre à désobéir, c’est s’ouvrir à de nouvelles perspectives, c’est embrasser pleinement qui nous sommes et ce que nous pourrions devenir. Patrick Santilli - Psychologue https://www.facebook.com/livelyup.ch/posts/pfbid02LdtWySHnhBCVM3eDaNp3FvA7zC7JNJZkMMJ5nRipnLcoZwAcX4oenhm5kB34YWzHl
    0 Commentaires 0 Partages 1672 Vues
  • "Tout bien considéré, je me demande si le totalitarisme ne commencerait pas dans le fait d’exiger des enfants de rester assis toute la journée dans une salle de classe, soumis à l’autorité intellectuelle et au système de la récitation et de la notation, et ce, durant toute la période sensible de l’enfant où son cerveau est en pleine construction, absorbe et se façonne. En répétant cette journée pendant toute l’enfance et l’adolescence, parfois même jusqu’à l’âge adulte. Au fond, nous pouvons également nous questionner : la soumission aveugle à l’autorité ne commence-t-elle pas en exigeant des élèves qu’ils apprennent leur leçon sans conscience ; en leur demandant de les réciter comme des hymnes récompensés par des bonnes notes, des 10/10 en bonne mémoire, allant de pair avec la même note en docilité intellectuelle ? Je me demande si l’école ne serait pas une usine de soumission intellectuelle des enfants pour les faire s’intégrer sans penser, sans dire « pourquoi ? », dans tout type de société alors que leur cerveau est assoiffé de « pourquoi ? »."

    Discours de la servitude intellectuelle

    Alexis Haupt

    https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=2DRDP33KG3BM6&keywords=alexis+haupt&qid=1697951604&sprefix=%2Caps%2C113&sr=8-1

    7:14 AM · 22 oct. 2023 · 34,5 k vues

    https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1715959812222021746
    "Tout bien considéré, je me demande si le totalitarisme ne commencerait pas dans le fait d’exiger des enfants de rester assis toute la journée dans une salle de classe, soumis à l’autorité intellectuelle et au système de la récitation et de la notation, et ce, durant toute la période sensible de l’enfant où son cerveau est en pleine construction, absorbe et se façonne. En répétant cette journée pendant toute l’enfance et l’adolescence, parfois même jusqu’à l’âge adulte. Au fond, nous pouvons également nous questionner : la soumission aveugle à l’autorité ne commence-t-elle pas en exigeant des élèves qu’ils apprennent leur leçon sans conscience ; en leur demandant de les réciter comme des hymnes récompensés par des bonnes notes, des 10/10 en bonne mémoire, allant de pair avec la même note en docilité intellectuelle ? Je me demande si l’école ne serait pas une usine de soumission intellectuelle des enfants pour les faire s’intégrer sans penser, sans dire « pourquoi ? », dans tout type de société alors que leur cerveau est assoiffé de « pourquoi ? »." Discours de la servitude intellectuelle Alexis Haupt https://amazon.fr/Discours-servitude-intellectuelle-soumission-tyrannie/dp/2379662541/ref=sr_1_1?crid=2DRDP33KG3BM6&keywords=alexis+haupt&qid=1697951604&sprefix=%2Caps%2C113&sr=8-1 7:14 AM · 22 oct. 2023 · 34,5 k vues https://twitter.com/AlexisPhilo/status/1715959812222021746
    Noté /5. Retrouvez Discours de la servitude intellectuelle - De la soumission intellectuelle au déni de tyrannie et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion
    J'aime
    1
    0 Commentaires 0 Partages 1681 Vues
Plus de résultats