• 🚨 'LE NEW YORK TIMES CONFIRME QUE WASHINGTON A COMMENCÉ À AGRESSER LA RUSSIE DÈS 2014
    Les services de renseignement🇺🇸 ont créé 12 bases secrètes en🇺🇦, le long de la frontière russe, dès le coup d'État de Maïdan, et avec la complicité du MI6🇬🇧.
    Objectif ? Déstabiliser la Russie."
    François Asselineau


    🔴«C'est ainsi que tout a commencé»

    Le New York Times a publié un article explosif dans lequel il admet que les services de renseignement américains ont créé 12 bases secrètes le long de la frontière russe, dans la foulée du coup d'Etat de Maïdan.

    Selon le Times, le programme de la CIA visant à moderniser les services de renseignement ukrainiens a «transformé» l'ancien Etat soviétique en «partenaires de renseignement les plus importants de Washington contre le Kremlin aujourd'hui».

    Un programme lancé le 24 février 2014 - le soir même du coup d'Etat - révèle le NYT, selon qui le nouveau chef du renseignement ukrainien Valentyn Nalyvaichenko a accordé son pemier coup de fil au «chef de station de la CIA et au chef local du MI6».

    Il leur a alors demandé «de l'aider à reconstruire l'agence à partir de zéro et leur a proposé un partenariat à trois».

    On est évidemment en droit de se demander pourquoi le nouveau responsable du renseignement ukrainien était déjà en si bons termes avec la CIA et le MI6, littéralement la nuit du coup d'état qui a porté son nouveau gouvernement au pouvoir.

    Frédéric Aigouy

    The Spy War: How the C.I.A. Secretly Helps Ukraine Fight Putin

    For more than a decade, the United States has nurtured a secret intelligence partnership with Ukraine that is now critical for both countries in countering Russia.

    https://www.nytimes.com/2024/02/25/world/europe/cia-ukraine-intelligence-russia-war.html

    https://twitter.com/frederic_RTfr/status/1762107298191683834
    et
    https://twitter.com/UPR_Asselineau/status/1762146029019762941
    🚨 'LE NEW YORK TIMES CONFIRME QUE WASHINGTON A COMMENCÉ À AGRESSER LA RUSSIE DÈS 2014 Les services de renseignement🇺🇸 ont créé 12 bases secrètes en🇺🇦, le long de la frontière russe, dès le coup d'État de Maïdan, et avec la complicité du MI6🇬🇧. Objectif ? Déstabiliser la Russie." François Asselineau 🔴«C'est ainsi que tout a commencé» Le New York Times a publié un article explosif dans lequel il admet que les services de renseignement américains ont créé 12 bases secrètes le long de la frontière russe, dans la foulée du coup d'Etat de Maïdan. Selon le Times, le programme de la CIA visant à moderniser les services de renseignement ukrainiens a «transformé» l'ancien Etat soviétique en «partenaires de renseignement les plus importants de Washington contre le Kremlin aujourd'hui». Un programme lancé le 24 février 2014 - le soir même du coup d'Etat - révèle le NYT, selon qui le nouveau chef du renseignement ukrainien Valentyn Nalyvaichenko a accordé son pemier coup de fil au «chef de station de la CIA et au chef local du MI6». Il leur a alors demandé «de l'aider à reconstruire l'agence à partir de zéro et leur a proposé un partenariat à trois». On est évidemment en droit de se demander pourquoi le nouveau responsable du renseignement ukrainien était déjà en si bons termes avec la CIA et le MI6, littéralement la nuit du coup d'état qui a porté son nouveau gouvernement au pouvoir. Frédéric Aigouy The Spy War: How the C.I.A. Secretly Helps Ukraine Fight Putin For more than a decade, the United States has nurtured a secret intelligence partnership with Ukraine that is now critical for both countries in countering Russia. https://www.nytimes.com/2024/02/25/world/europe/cia-ukraine-intelligence-russia-war.html https://twitter.com/frederic_RTfr/status/1762107298191683834 et https://twitter.com/UPR_Asselineau/status/1762146029019762941
    0 Commentaires 0 Partages 23 Vues
  • Dernière création de Lekto : Macron à genoux les mains jointes "Dieu merci, il y a la Russie à qui l'on peut imputer tous les problèmes de la France !"

    Artiste : Lekto

    #artderesister #streetart #France 🇫🇷
    Dernière création de Lekto : Macron à genoux les mains jointes "Dieu merci, il y a la Russie à qui l'on peut imputer tous les problèmes de la France !" Artiste : Lekto #artderesister #streetart #France 🇫🇷
    J'adore
    Haha
    2
    0 Commentaires 0 Partages 30 Vues
  • La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid.
    Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ?
    Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire.

    La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale.

    Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité.

    "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes.

    L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays".

    La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes".

    Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines.

    Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid. Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ? Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire. La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale. Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité. "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes. L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays". La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes". Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines. Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    J'aime
    J'adore
    2
    0 Commentaires 0 Partages 67 Vues
  • La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid.
    Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ?
    Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire.

    La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale.

    Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité.

    "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes.

    L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays".

    La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes".

    Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines.

    Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    La Russie publie un rapport de 2 000 pages prouvant que l'État profond et les grandes sociétés pharmaceutiques ont fabriqué la pandémie de Covid. Est-ce pour cela qu'ils veulent continuer la guerre ? Le silence des médias sur ces 2000 pages ultra documentées, veut tout dire. La Russie a ouvertement affirmé que les grandes sociétés pharmaceutiques, ainsi que des personnalités influentes du paysage politique américain, ont orchestré la pandémie de Covid-19 dans le cadre d'une stratégie de domination mondiale. Hillary Clinton, Barack Obama, Joe Biden et George Soros ont été cités comme participants à ce projet, ce qui laisse supposer leur implication dans une conspiration contre l'humanité. "L'ambassade de Russie aux États-Unis a déclaré jeudi : "La Russie veut que justice soit faite pour la création et la diffusion du SRAS-CoV-2, alors que l'Occident a dissimulé les origines et censuré les scientifiques et les journalistes". Les autorités russes affirment que les initiatives de recherche biologique entreprises par le département américain de la défense en Ukraine doivent faire l'objet d'un examen juridique approfondi, y compris par les organisations internationales compétentes. L'ambassade a souligné les préoccupations concernant les opérations du Pentagone en Ukraine, en déclarant : "L'activité déployée par le Pentagone en Ukraine est particulièrement préoccupante. Les États-Unis ont impliqué dans leurs projets des dizaines d'institutions publiques et d'entreprises privées du pays". La déclaration précise que "des civils et des militaires de la République sont devenus des donneurs de biomatériaux et de simples sujets d'expérimentation. Il ne fait aucun doute que de telles actions doivent faire l'objet d'une évaluation juridique appropriée, y compris de la part des structures internationales compétentes". Des inquiétudes persistent au sein de l'arène internationale concernant la recherche à double fin non contrôlée menée sous la direction du ministère américain de la défense, la Russie citant régulièrement les "violations flagrantes" par les États-Unis des engagements pris dans le cadre de la Convention sur les armes biologiques et à toxines. Les diplomates ont fait remarquer que "Washington ignore ces allégations, se justifiant par une certaine composante humanitaire de ses programmes". Ils ont ajouté : "Nous insistons sur le fait qu'il n'y a aucun doute quant aux objectifs louables des projets du ministère américain de la défense. Il existe des preuves de travaux américains sur des agents potentiels d'armes biologiques, qui sont loin d'être isolés, ainsi que des preuves de tentatives visant à améliorer délibérément les propriétés d'agents pathogènes responsables d'infections importantes sur le plan économique. https://x.com/JimFergusonUK/status/1761652212944576946?s=20
    J'aime
    J'adore
    2
    0 Commentaires 0 Partages 232 Vues
  • Une autre enquête démontre que 72% des Ukrainiens veulent maintenant la paix et traiter avec la Russie. Poutine l'a proposé à plusieurs fois, mais le petit dictateur en place, a interdit par décret une solution de paix car ses maîtres, et les occidentaux ne veulent pas entendre parler de paix ! https://multipolar-magazin.de/meldungen/0011
    Une autre enquête démontre que 72% des Ukrainiens veulent maintenant la paix et traiter avec la Russie. Poutine l'a proposé à plusieurs fois, mais le petit dictateur en place, a interdit par décret une solution de paix car ses maîtres, et les occidentaux ne veulent pas entendre parler de paix ! https://multipolar-magazin.de/meldungen/0011
    72 Prozent der Ukrainer für Verhandlungen
    Herausgegeben von Stefan Korinth und Paul Schreyer
    J'adore
    GRRR
    2
    0 Commentaires 0 Partages 70 Vues
  • Démasqué ! ⤵️

    Le complexe de censure mis en place par #Macron pour copier le #CTIL américain est aujourd’hui démasqué ! C’est notamment #Viginum, cellule de l’État macroniste chargée de censurer tout ce qui s’oppose aux narratifs de l’État profond (sur le covid, l’Ukraine, l’OTAN, les injections, la Russie, etc.) !

    - Au même moment, le Commissaire européen à la censure Thierry #Breton se réjouit de l’application de son règlement de censure #DSA !

    - #ElonMusk passe lui à l’attaque en dévoilant toutes les tentatives de censure !

    Comme aux États-Unis où le Congrès enquête, il serait bien que le parlement français se réveille sur ces atteintes gravissimes à nos libertés !

    Nouvelle vidéo ➡️ https://youtu.be/MDBlLOPNqEI
    Démasqué ! ⤵️ Le complexe de censure mis en place par #Macron pour copier le #CTIL américain est aujourd’hui démasqué ! C’est notamment #Viginum, cellule de l’État macroniste chargée de censurer tout ce qui s’oppose aux narratifs de l’État profond (sur le covid, l’Ukraine, l’OTAN, les injections, la Russie, etc.) ! - Au même moment, le Commissaire européen à la censure Thierry #Breton se réjouit de l’application de son règlement de censure #DSA ! - #ElonMusk passe lui à l’attaque en dévoilant toutes les tentatives de censure ! Comme aux États-Unis où le Congrès enquête, il serait bien que le parlement français se réveille sur ces atteintes gravissimes à nos libertés ! Nouvelle vidéo ➡️ https://youtu.be/MDBlLOPNqEI
    J'adore
    1
    0 Commentaires 0 Partages 160 Vues
  • Témoignage d’un français en Russie.
    https://x.com/camille_moscow/status/1759958172821786962?s=46&t=OXW7dskaFJ94qVWMT3AB9A
    Témoignage d’un français en Russie. https://x.com/camille_moscow/status/1759958172821786962?s=46&t=OXW7dskaFJ94qVWMT3AB9A
    0 Commentaires 0 Partages 63 Vues
  • Encore une belle analyse. Question : d'où vient la peur, la haine contre la Russie ?
    https://twitter.com/camille_moscow/status/1759958172821786962
    Encore une belle analyse. Question : d'où vient la peur, la haine contre la Russie ? https://twitter.com/camille_moscow/status/1759958172821786962
    0 Commentaires 0 Partages 73 Vues
  • Au fait, que disent les Russes de la mort de #Navalny ?
    Cela n'intéresse nullement nos Politiques ou les médias ?

    De toute évidence, la mort de l'opposant extrémiste Navalny est arrivée au bon moment - exactement après l'entretien avec Tucker Carlson, en pleine campagne électorale présidentielle en Russie et pendant la Conférence de Munich sur la sécurité, qui a réuni tous les principaux acteurs du spectacle anti-russe, y compris la femme de Navalny. Presque aussitôt, ils ont tous prononcé les mêmes discours accusateurs lors des conférences de presse convoquées à cet effet. […]

    L'une des raisons pour lesquelles le prisonnier Navalny a été transféré d'une institution à l'autre selon un protocole secret était précisément la peur pour sa vie. Navalny était le prisonnier le plus gardé de Russie, gardé 24 heures sur 24...

    Le commentateur politique Anatoly Nesmiyan a fait valoir que la décision de Navalny de retourner en Russie, où il risquait la prison, suggérait qu'il était préparé pour un « projet Mandela ». La mort de Navalny soulève la question de savoir qui, en Russie, a « garanti » la sécurité de Navalny et pourquoi ce « projet » a finalement échoué, a écrit Nesmiyan.

    Le président de la Douma russe, Viatcheslav Volodine, a imputé la mort de Navalny à Bruxelles et à Washington. Il a ajouté que la mort de Navalny bénéficierait aux pays qui poussent à de nouvelles sanctions contre Moscou.

    Le chef du Parti libéral-démocrate, Leonid Slutsky, a déclaré que la mort d'une personne est une catastrophe, mais il est plus préoccupé par le conflit en Ukraine. Il a assuré que la Russie ne permettrait pas que la mort de Navalny soit "utilisée pour les intérêts de l'Occident".

    Le député à la Douma Sergueï Mironov, chef du parti Russie "Juste pour la Vérité", a déclaré que la mort de Navalny profite aux "ennemis de la Russie". Il est nécessaire d’enquêter sur les circonstances de la mort et de prendre des mesures. Il a conclu que l’Occident était responsable de cette mort, survenue au moment où Moscou appelait à des négociations avec Washington.

    Mikhaïl Delyagin, vice-président de la Commission de la Douma d'État chargée d'enquêter sur les ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la Russie, a déclaré que les pays occidentaux utiliseraient probablement la mort de Navalny comme une opportunité pour imposer de nouvelles sanctions. Il a également prédit que la mort de Navalny pourrait servir de prétexte pour saisir les avoirs russes gelés en février 2022.
    Au fait, que disent les Russes de la mort de #Navalny ? Cela n'intéresse nullement nos Politiques ou les médias ? De toute évidence, la mort de l'opposant extrémiste Navalny est arrivée au bon moment - exactement après l'entretien avec Tucker Carlson, en pleine campagne électorale présidentielle en Russie et pendant la Conférence de Munich sur la sécurité, qui a réuni tous les principaux acteurs du spectacle anti-russe, y compris la femme de Navalny. Presque aussitôt, ils ont tous prononcé les mêmes discours accusateurs lors des conférences de presse convoquées à cet effet. […] L'une des raisons pour lesquelles le prisonnier Navalny a été transféré d'une institution à l'autre selon un protocole secret était précisément la peur pour sa vie. Navalny était le prisonnier le plus gardé de Russie, gardé 24 heures sur 24... Le commentateur politique Anatoly Nesmiyan a fait valoir que la décision de Navalny de retourner en Russie, où il risquait la prison, suggérait qu'il était préparé pour un « projet Mandela ». La mort de Navalny soulève la question de savoir qui, en Russie, a « garanti » la sécurité de Navalny et pourquoi ce « projet » a finalement échoué, a écrit Nesmiyan. Le président de la Douma russe, Viatcheslav Volodine, a imputé la mort de Navalny à Bruxelles et à Washington. Il a ajouté que la mort de Navalny bénéficierait aux pays qui poussent à de nouvelles sanctions contre Moscou. Le chef du Parti libéral-démocrate, Leonid Slutsky, a déclaré que la mort d'une personne est une catastrophe, mais il est plus préoccupé par le conflit en Ukraine. Il a assuré que la Russie ne permettrait pas que la mort de Navalny soit "utilisée pour les intérêts de l'Occident". Le député à la Douma Sergueï Mironov, chef du parti Russie "Juste pour la Vérité", a déclaré que la mort de Navalny profite aux "ennemis de la Russie". Il est nécessaire d’enquêter sur les circonstances de la mort et de prendre des mesures. Il a conclu que l’Occident était responsable de cette mort, survenue au moment où Moscou appelait à des négociations avec Washington. Mikhaïl Delyagin, vice-président de la Commission de la Douma d'État chargée d'enquêter sur les ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la Russie, a déclaré que les pays occidentaux utiliseraient probablement la mort de Navalny comme une opportunité pour imposer de nouvelles sanctions. Il a également prédit que la mort de Navalny pourrait servir de prétexte pour saisir les avoirs russes gelés en février 2022.
    J'aime
    2
    0 Commentaires 0 Partages 619 Vues
  • La vie en Russie vue par un Français habitant depuis 16 ans en Russie
    Explication du système politique russe et de ses fondements

    https://crowdbunker.com/v/LE7U7CWK73
    La vie en Russie vue par un Français habitant depuis 16 ans en Russie Explication du système politique russe et de ses fondements https://crowdbunker.com/v/LE7U7CWK73
    0 Commentaires 0 Partages 196 Vues
  • C'est tout de même étrange, car le même sondeur, pour le même Journal, la Tribune du Dimanche, nous dit que seuls 18% des Français ont la guerre Ukraine Russie en préoccupation, loin derrière le pouvoir d'achat, l'hôpital, l'immigration etc...

    Ont-ils sondé des personne sans les avertir des conséquences à court, et long terme de soutenir l'Ukraine ?

    Le risque de guerre ne ferait-il pas peur à ces français sondés ?
    La dette abyssale que cela entraîne pour la France va-t-elle permettre de régler leurs préoccupations majeures ?

    https://www.ipsos.com/fr-fr/barometre-politique-ipsos-la-tribune-dimanche
    C'est tout de même étrange, car le même sondeur, pour le même Journal, la Tribune du Dimanche, nous dit que seuls 18% des Français ont la guerre Ukraine Russie en préoccupation, loin derrière le pouvoir d'achat, l'hôpital, l'immigration etc... Ont-ils sondé des personne sans les avertir des conséquences à court, et long terme de soutenir l'Ukraine ? Le risque de guerre ne ferait-il pas peur à ces français sondés ? La dette abyssale que cela entraîne pour la France va-t-elle permettre de régler leurs préoccupations majeures ? https://www.ipsos.com/fr-fr/barometre-politique-ipsos-la-tribune-dimanche
    J'adore
    1
    0 Commentaires 0 Partages 318 Vues
  • Alex Jones pose des questions légitimes sur la mort de Navalny

    Regardons le motif. Pourquoi Poutine ferait-il cela alors qu'il vient tout juste de gagner la guerre en Ukraine, a accordé cette énorme interview à Tucker Carlson, et qu'il est en pole position pour gagner par plus de 80 points lors de la prochaine élection présidentielle ? Pourquoi tuerait-il quelqu'un qui est déjà dans un camp de travail ? Quelle est la raison pour laquelle Biden, l’OTAN et le monde entier se retournent contre lui ? Pourquoi ferait-il ça maintenant ? Il n'a aucun motif. La Russie est semblable aux États-Unis dans le sens où elle regorge de mondialistes et d’acteurs différents. Comment savons-nous que quelqu'un n'a pas été payé pour empoisonner [Navalny] afin de pouvoir l'utiliser comme une provocation pour tenter de finaliser le financement bloqué de la guerre en Ukraine ? Et c’est exactement ce que Biden a dit dans son discours d’aujourd’hui. Il a dit que nous devrions transférer ce financement maintenant à la mémoire d'Alexeï.

    https://odysee.com/@Fifi:5/ssstwitter.com_1708181243733:d
    Alex Jones pose des questions légitimes sur la mort de Navalny Regardons le motif. Pourquoi Poutine ferait-il cela alors qu'il vient tout juste de gagner la guerre en Ukraine, a accordé cette énorme interview à Tucker Carlson, et qu'il est en pole position pour gagner par plus de 80 points lors de la prochaine élection présidentielle ? Pourquoi tuerait-il quelqu'un qui est déjà dans un camp de travail ? Quelle est la raison pour laquelle Biden, l’OTAN et le monde entier se retournent contre lui ? Pourquoi ferait-il ça maintenant ? Il n'a aucun motif. La Russie est semblable aux États-Unis dans le sens où elle regorge de mondialistes et d’acteurs différents. Comment savons-nous que quelqu'un n'a pas été payé pour empoisonner [Navalny] afin de pouvoir l'utiliser comme une provocation pour tenter de finaliser le financement bloqué de la guerre en Ukraine ? Et c’est exactement ce que Biden a dit dans son discours d’aujourd’hui. Il a dit que nous devrions transférer ce financement maintenant à la mémoire d'Alexeï. https://odysee.com/@Fifi:5/ssstwitter.com_1708181243733:d
    J'aime
    1
    0 Commentaires 0 Partages 514 Vues
Plus de résultats